Basket : les Bleus décrochent le bronze au Mondial 2019, de Colo élu homme du match

Nando de Colo, auteur de 19 points, félicité par Nicolas Batum et Frank Ntilikina, après la victoire de la France face aux Australiens à Nankin (Chine), ce dimanche 15 septembre. / © NOEL CELIS / AFP
Nando de Colo, auteur de 19 points, félicité par Nicolas Batum et Frank Ntilikina, après la victoire de la France face aux Australiens à Nankin (Chine), ce dimanche 15 septembre. / © NOEL CELIS / AFP

En s'imposant face à l'Australie (59-67), l'Équipe de France de basket acquiert la troisième place de la Coupe du Monde FIBA 2019 qui se déroulait en Chine. La France doit son salut à un retour incroyable en 4e période, permis notamment par De Colo (19 points), élu homme du match.

Par Valentin Pasquier

À Nankin (Chine), la France s'est offert la victoire face à l'Australie (59-67) lors de la petite finale du Mondial 2019, ce dimanche 15 septembre. Les Bleus décrochent ainsi la médaille de bronze, médaille idédite pour sept d'entre eux en grande compétition.

Les Bleus sont revenus de très (très) loin. Dominés dès le premier quart-temps (11-16, 10') par des Boomers très agressifs, l'Équipe de France parvient à recoller à 5 points grâce à un tir derrière l'arc signé Nando de Colo.
 

Maladresse française

La deuxième période, elle aussi en faveur des Australiens (10-14), connaît cependant le réveil d'Évan Fournier, meilleur scoreur français jusque-là (près de 20 points à chaque match) mais peu en veine face aux Aussies. Avec huit points à la pause, il reprend son rôle plutôt timidement. Originaire d'Arras, De Colo s'offre 5 points et le Picard Rudy Gobert n'a pas marqué une seule fois.

À la mi-temps, juste après après un shoot manqué par De Colo pourtant protégé par un écran de Gobert, les Australiens mènent 21-30. Aidés par la maladresse au shoot des Français (25/64 à la fin du match, soit un peu plus d'un tir marqué sur 3 tirés !) et la forme d'Ingles et Mills (respectivement 17 et 15 points marqués), il portent même leur avance jusqu'à 15 points (25-40, 23'). Mais les Bleus sortent vainqueurs de la troisième période (21-16), portés par la réactivité de Batum et Poirier dans la raquette sur les rebonds (42-46, 30').


De Colo en feu

La bascule s'opère à la 32e minute. Au retour sur le parquet, les quatre points de retard sont comblés par un trois-points et deux lancers signés de Colo (47-46). Ce petit point d'écart passe d'un camp à l'autre, jusqu'au tir raté de Bogut qui permet aux hommes de Vincent Collet d'obtenir un tout petit break (60-56, 38').

Grâce à une interception de De Colo, Albicy creuse l'avance avec un shoot long distance (63-56, 40'). Puis l'Arrageois cloue le match en répondant au trois-points de Mills (66-59, 40'). Le match se termine par un ultime lancer-franc de Batum (67-59), et offre le bronze aux Français pour ce Mondial chinois. Alors que Rudy Gobert est resté transparent (2 points marqués, 2 tirs dans tout le match, 3 rebonds), de Colo s'est arrogé 19 points (4/7 à deux points, 3/8 aux trois points, 2/2 au lancer), meilleur score de la rencontre, et le titre d'"homme du match".

C'est le deuxième podium des Bleus à la Coupe du monde (3e en 2014) et leur septième en compétition internationale au XXIe siècle. La finale de cette Coupe du monde se jouera à partir de 14 heures et opposera l'Argentine, tombeuse de la France, face à l'Espagne.

Sur le même sujet

Les gens des Hauts : Tourcoing, la ville aux mille visages

Les + Lus