"On est chez nous !" : Les locataires d’une résidence autonomie de St-Quentin en colère contre le règlement intérieur

Les habitantes d’une résidence autonomie de Saint-Quentin, dans l’Aisne, préparent une pétition pour avoir le droit de recevoir à nouveau la visite de leur famille, comme bon leur semble.

Les locataires d'une résidence autonome de Saint-Quentin (Aisne) préparent une pétition pour avoir le droit de recevoir la visite de leur famille.
Les locataires d'une résidence autonome de Saint-Quentin (Aisne) préparent une pétition pour avoir le droit de recevoir la visite de leur famille. © FTV / Eric Henry

“On a mis mon petit-fils dehors alors mon fils est sorti aussi. Il ne pouvait pas laisser son enfant, un jeune enfant, dehors. Surtout que c’était le soir”, témoigne Mauricette. Avec Ghislaine, elle prépare une pétition pour recevoir à nouveau plus d’une personne à la fois chez elle.

Comme dans les hôpitaux, une seule personne par famille peut venir rendre visite aux habitants de la résidence autonomie et les enfants de moins de 15 ans ne sont pas autorisés à s’y rendre.

“On est chez nous. Ici on est dans une résidence autonomie. Ce n’est pas du tout un EHPAD et ce n’est pas un hôpital non plus. On est autonomes. On est locataire d’un espace privé de plus de 30 m2. On fait ce qu’on veut”, déclare Ghislaine.

Les deux locataires ont déjà rencontré la direction de l’établissement et écrit à l’Agence régional de santé.

Un espace trop restreint pour respecter la distanciation sociale

Ce sont justement les recommandations de l'ARS qu’a choisi de suivre l’établissement, en partie pour des questions d’espace : “nos logements font entre 20-25 m2. Ce sont des petits logements, des petits studios donc le fait de venir avec la famille, les petits-enfants à 4 voire plus ce n'est pas possible”, explique Gabriel Leroy, directeur adjoint du CCAS (Centre communal d’action social) de Saint-Quentin.

Il ajoute : “Il n’y a aucune limite à ce que les résidents puissent aller passer des moments conviviaux avec leurs petits-enfants dans la famille, à l’extérieur.”

Dans l'établissement, aucun cas de covid n'a été déclaré jusqu'ici.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société coronavirus/covid-19 santé