"On nous promettait l'enfer". En basket, le SQBB accède aux play-offs dès sa première saison dans l'élite

En battant Strasbourg ce samedi 11 mai 2024 (86-66), les basketteurs saint-quentinois du SQBB ont décroché leur ticket pour les play-offs de la Betclic Elite, confirmant leur entrée fracassante en première division.

Qui les imaginait à ce niveau ? Les promus, les petits poucets de la Betclic Elite, le plus petit budget du plus grand championnat de basket français... Eh bien voilà : le SQBB, pour sa première saison en Betclic Elite, vient de valider son ticket pour les play-offs, la phase finale.

C'est ce samedi 11 mai 2024, en battant 86 à 66 le SIG de Strasbourg, dans le chaudron picard du Palais des sports Pierre Ratte (Aisne), qu'a résonné cette consécration (les plus compétiteurs diront qu'il est trop tôt pour employer le terme) d'une impressionnante première saison dans l'élite.

Portés entre autres par Nate Johnson (15 points et 29 minutes de jeu), Mathis Dossou-Yovo (18 points) ou encore le jeune Nolan Traoré (7 points et 8 passes décisives), les hommes de Julien Mahé, malgré une parenthèse de suspense dans le deuxième quart-temps, ont dominé l'essentiel de leur rencontre sur à peu près tous les tableaux (moins de pertes de balles, plus de rebonds offensifs, plus de tirs et 1/3 de tirs à 3 points), pour s'imposer finalement sur un score net.

"Le match reflète bien la saison avec une défense de fer en deuxième mi-temps, une agressivité retrouvée, analyse Julien Mahé, récemment prolongé pour deux saisons. J'attendais qu'ils soient morts de faim, ils l'ont été et m'ont agréablement surpris dans la deuxième mi-temps."

"Le meilleur public de France"

Il faut dire qu'une fois encore, le bouillonnant public saint-quentinois a incroyablement soutenu son équipe. "Ça va aller, on est là, on est à 6 contre 5 !", assurait Gris, fidèle supportrice, à l'issue serrée du deuxième quart-temps". Et la foule de se ruer sur le parquet après le coup de sifflet victorieux.

"Je suis content d'être venu ici, confie Nolan Traoré, recrue de cette année. À domicile, c'est incroyable ! La suite, on la jouera à fond aussi, match par match."

"Peu de gens croyaient en nous, mais dans l'équipe on voulait absolument les play-offs pour valider cette saison, rapporte l'arrière saint-quentinois Loïc Schwartz. Peu importe le budget, le groupe, le nom qu'on peut avoir : on a travaillé dur, on mérite et on a le meilleur public de France !"

Les selfies s'enchaînent. La ferveur d'après-match se prolonge. En salle de presse, le coach s'amuse - "je ne verrai pas mes joueurs au vestiaire ce soir" - et rend lui aussi honneur aux supporters : "On a fait une saison extraordinaire, poussé par un public fabuleux... Ils nous donnent tellement ! C'est un partage, donnant-donnant."

Encore assez d'orgueil pour aller plus loin ?

Ce samedi soir, le petit poucet picard n'a pas seulement décroché son ticket pour les play-offs. Il a gagné une place au classement : 6e. Double dose de fierté pour les intéressés, de surprise pour les commentaires de tous bords.

"On nous promettait l'enfer, tout e monde nous mettait dans les 3 derniers, rappelle Julien Mahé. Un promu aux play-offs, c'est rare. Un promu qui fait 6e, c'est encore plus rare. Il faudra un peu de recul pour se rendre compte de ce qu'on a fait."

On veut montrer qu'on mérite d'être là.

Julien Mahé, entraîneur du SQBB

Le travail doit continuer. Le prochain match arrivera dès ce jeudi 16 mai 2024, à Villeurbanne. Un défi "mérité" selon Julien Mahé, qui compte bien démontrer encore que son groupe a toute sa place au très haut niveau : "On va essayer de jouer les play-offs avec envie, parce qu'on veut montrer qu'on mérite d'être là."

"On enchaîne, j'ai un peu de mal à réaliser... c'est quand même un drôle de truc", conclut le coach, comme sonné d'émotions partagées dans cette aventure sportive, qui réserve peut-être encore des surprises.