Sécheresse : l’usage de l’eau restreint dans l’Aisne par la préfecture

Publié le

Le préfet de l’Aisne a annoncé jeudi 30 juin des mesures provisoires pour lutter contre la sécheresse qui touche le bassin versant de l’Oise Moyenne-Ailette.

Alors oui il a fallu ressortir parapluie et imperméable ce jeudi 30 juin, il n’empêche que quelques gouttes de pluie éparses aussi intenses soient-elles n’ont jamais suffi à régler d’un claquement de doigts la sécheresse des sols. L’arrêté pris par Thomas Campeaux jeudi 30 juin n’a donc rien d’incongru. "L'eau est un bien commun qui est devenu précieux et peut devenir rare. C’est pourquoi, il est recommandé aux particuliers et aux collectivités de limiter les prélèvements d’eau", rappelle le préfet de l’Aisne en préambule de sa décision.

Le département de l'Aisne connaît depuis quelques semaines un déficit pluviométrique assez important. Les débits des rivières baissent rapidement et ont franchi les seuils de déclenchement de mesure de restriction des usages de l'eau sur un bassin du département.

Extrait du communiqué de la préfecture de l'Aisne

Des restrictions pour les entreprises et les agriculteurs

La préfecture place ainsi en vigilance la zone d’alerte Oise Moyenne-Ailette, dont les 143 communes concernées sont listées dans l'arrêté du préfet.

Les différentes mesures, qui évolueront selon la situation hydrologique et météorologique des prochaines semaines, sont les suivantes : alors que l’alimentation des fontaines publiques en circuit ouvert est interdite, les entreprises sont invitées à réduire leur consommation d’eau au strict minimum. De leur côté, les agriculteurs ne doivent plus irriguer le dimanche entre 10 et 18 heures.