Le barreau Soissons / Roissy : un projet oublié ?

© France 3 Picardie
© France 3 Picardie

Est-ce un effet collatéral du dossier agité du canal Seine-Nord ? La réalisation d'une liaison ferroviaire directe entre le sud de l'Aisne et de l'Oise pour se rendre à Roissy semble aujourd'hui menacé.

Par Camille Dicrescenzo

En visite dans le Soissonnais la semaine dernière, le président du Conseil régional Xavier Bertrand a, devant les élus du secteur, quasiment enterré le projet de création d'un barreau ferroviaire entre le sud de l'Aisne et de l'Oise et la zone d'emplois de Roissy où travaillent de nombreux Picards, faute de moyens financiers. 

Les villes de Soissons-Villers-Cotterêts-Crépy-en-Valois militent de longue date pour cette liaison ferroviaire directe. Pour cela, il faut créer un raccordement à Mitry-Mory entre la ligne existante Paris-Laon et la gare de Roissy. Coût du projet, baptisé "la virgule" : 110 millions d'euros. 
Lundi dernier, devant les élus du Soissonnais, Xavier Bertrand a fait comprendre clairement que la région ne suivrait pas. 
Jean-Marie-Carré, président (DVG) de la communauté d'agglomération du Soissonnais marque sa déception : "J'imagine que la priorité du président de la Région soit le canal mais la priorité des élus du territoire, c’est ce rattachement à Roissy qui est vital non seulement pour aller chercher du travail mais également en terme de résidences pour les gens qui vont travailler sur Roissy". 

Il ne s'avoue pas vaincu pour autant et demande que les études prévues pour ce projet dans les contrats de plans soient réalisées, pour éviter au dossier de finir sur la voie de garage.
Le barreau Soissons/Roissy, un projet enterré ?
Intervenants : Jonathan Bezot, Salarié à Roissy ; Jean-Marie Carré, Président (DVG) Communauté d'agglomération du Soissonnais ; Didier Boda, Conseiller municipal d'opposition (DVG) de Soissons - Archives - Equipe : VIVENOT Rémi, JEAN PIERRE Clément, PICARD Stéphane

 

Sur le même sujet

Extrait "Enquêtes de Région"

Près de chez vous

Les + Lus