Soissons : visitez l’abbaye Saint-Jean-des-Vignes grâce à la réalité virtuelle

La ville de Soissons propose depuis mi-juillet 2018 de visiter l'abbaye Saint-Jean-des-Vignes reconstituée en réalité virtuelle / © L. Pénichou
La ville de Soissons propose depuis mi-juillet 2018 de visiter l'abbaye Saint-Jean-des-Vignes reconstituée en réalité virtuelle / © L. Pénichou

À Soissons, dans l’Aisne, les curieux peuvent visiter l’abbaye Saint-Jean-des-Vignes lors d’une promenade virtuelle. L’édifice, abimé par le temps, a été reconstitué par ordinateur pour la somme de 100 000 euros. 

Par MCP avec E. Henry

S’asseoir devant un écran et enfiler un casque. C’est tout ce qu’il faut faire pour visiter l’abbaye Saint-Jean-des-Vignes pendant son âge d’or au XVIIème siècle. Car aujourd’hui, l’édifice a perdu de sa superbe. En 1805, un évêque avait choisi de vendre le monument à un maçon intéressé par les pierres. Cette silhouette, comme grignotée, interroge le visiteur. Mais ce dernier peut désormais retrouver l’abbaye d’origine.
 
Soissons : visitez l’abbaye Saint-Jean-des-Vignes grâce à la réalité virtuelle
A Soissons, dans l’Aisne, les curieux peuvent visiter l’abbaye Saint-Jean-des-Vignes lors d’une promenade virtuelle. L’édifice, abimé par le temps, a été reconstitué par ordinateur. Avec Chantal Durrafourd, guide conférencière ; Joan Genin, chargé d'animation réalité virtuelle - Mairie de Soissons et François Hanse, adjoint au maire (DVD) de Soissons chargé de la culture. Un reportage d'Eric Henry et Laurent Pénichou.


Il aura fallu un an et demi de travail pour reconstituer l’abbaye en réalité virtuelle. Archivistes, historiens et conférenciers réunis en comité scientifique ont validé la conformité de la reconstitution. « Toutes ces personnalités sont venues apporter des éléments scientifiques de connaissances précises du lieu, explique François Hanse, adjoint au maire (DVD) de Soissons chargé de la culture. Pour nous, il n’était pas question de faire un Disneyland. Il était question de se rapprocher au plus près de la vérité culturelle et scientifique de ce lieu ce lieu ».

La promenade virtuelle est accessible à tous gratuitement. L’application sera perfectionnée au fur et à mesure des recherches historiques.
 

Sur le même sujet

Kamini revit la Belle Epoque à Mers-les-Bains

Les + Lus