• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Tour de France 2019 : quelles retombées pour les communes de l'Aisne traversées ?

La deuxième du Tour de France 2019 traversera 15 communes de l'Aisne le 8 juillet. / © NICOLAS GOTZ / WORLDPICTURES/MAX
La deuxième du Tour de France 2019 traversera 15 communes de l'Aisne le 8 juillet. / © NICOLAS GOTZ / WORLDPICTURES/MAX

La Grande Boucle passera dans l'Aisne mais ne s'arrêtera pas. Lors de la 3ème étape, prévue le 8 juillet entre Binche et Epernay (près de Reims), le peloton traversera 16 communes axonaises. Un événement dont certaines espèrent des retombées, si ce n'est économiques, du moins en terme de notoriété.

Par Jennifer Alberts

"On est heureux !", s'enthousiasme René Blary, le maire de Plomion. C'est la première fois que ce village de 470 habitants au coeur de la Thiérache de l'Aisne sera traversé par le peloton du Tour de France 2019.


15 communes de l'Aisne traversées

Ce sera le 8 juillet prochain lors de la troisième étape, entre Binche et Epernay. Au total, les coureurs du Tour de France 2019 passeront dans 15 communes axonaises, principalement en Thiérache.

"Pour le moment, tout n'est pas encore défini, explique René Blary. Avec mes collègues maires des villages concernés, on a eu deux réunions à la Préfecture. On doit encore rencontrer les gendarmes et les services départementaux de la voierie pour organiser la sécurité et la circulation."

J'ai déjà demandé 200 barrières à d'autres villages ! René Blary, maire de Plomion

 
La voix de l'élu ne trahit aucun stress ni appréhension à l'idée de voir la plus grande manifestation sportive du monde après les JO passer dans sa commune. Mais il ne peut pas cacher son enthousiasme. Pour l'édile, le Tour de France, c'est l'occasion de mettre en valeur le patrimoine historique local : "On espère qu'avec le passage du Tour de France, on va parler de nos églises fortifiées et notre projet de restauration. En plus, il a été retenu par la mission Bern ! Ca nous fera un peu plus de pub !"


Ça ne coûtera rien

Côté finances, René Blary assure que le passage du peloton ne lui coûtera rien : "Le 8 juillet, c'est un lundi. Les agents communaux travailleront de toute façon. Et on va mobiliser les associations et avec tous les bénévoles, on va s'organiser pour préparer un bel accueil !"

Même contentement à Mondrepuis. Cette commune de 1045 âmes sera la première de l'Aisne à voir passer les coureurs lors de l'étape Binche/Epernay. Pour le maire, Patrick Bon, le passage du Tour de France "c'est toujours un évènement. C'est bien !". Un événement qui ne coûtera rien à la municipalité : "je vais devoir sécuriser 3 carrefours. Ce n'est pas ça qui va nous perturber, s'amuse-t-il. En plus, tout aura déjà été mis en place la veille pour la Cantonale (ndlr : une course cycliste internationale junior)".

Montrer le dynanisme de la Thiérache

La Cantonale passera également par Hirson. Avec ses 10.000 habitants, c'est la plus grosse commune de l'Aisne traversée par le Tour de France le 8 juillet prochain. La logistique sera donc déjà en place lorsque le peloton passera dans les rues de la ville. Le coût de l'événement ne sera pas énorme, selon le maire Jean-Jacques Thomas. "Le dispositif sera juste un peu plus important", explique l'élu.
 

Notre mobilisation, c'est surtout avoir de l'imagination dans notre accueil, Jean-Jacques Thomas, maire d'Hirson


Les personnes en contrat d'insertion vont fabriquer un immense vélo avec des centaines de bouteilles d'eau recyclées. Il sera installé sur le premier giratoire d'Hirson et visible par l'hélicoptère qui filme la course. "Et comme ca coïncide avec le premier jour des vacances d'été, les enfants inscrits dans les centres de loisirs municipaux seront invités au village de course qui nous allons monté sur la place Victor Hugo". Des animations autour du cyclo-tourisme seront organisées par les associations locales.

Une cinquantaine d'agents communaux et une vingtaine d'animateurs seront quand même planifiés pour optimiser l'accueil des visiteurs. Les retombées attendues sont surtout immatérielles : "ça devrait avoir un impact sur la notoriété de notre ville. C'est l'occasion de montrer son dynanisme", précise Jean-Jacques Thomas.

Le Tour de France 2019 partira de Bruxelles le 7 juillet et arrivera à Albertville le 27 juillet.

 

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus