Les apiculteurs des Hauts-de-France vont recevoir une aide financière du Conseil régional

Les 87 apiculteurs professionnels des Hauts de France vont bénéficier d'une aide exceptionnelle de la Région. Il faut dire que la profession est en grande détresse : de plus en plus de ruchers sont décimés par les virus, les pesticides ou les vols.

© France 3 Picardie
Lors de sa dernière séance plénière le 28 juin dernier, le Conseil régional des Hauts-de-France a voté l'attribution d'une aide financière exceptionnelle aux apiculteurs professionnels de la région. Ils sont au nombre de 87.

Une profession malmenée


Une aide à la restructuration bancaire plafonnée à 7.000 euros sera allouée aux apiculteurs qui possèdent plus de 50 ruches. Ces derniers doivent en faire la demande auprès des services du Conseil régional des Hauts-de-France. 

Le reportage complet est à voir sur la chaîne YouTube de France 3 Hauts-de-France.

Il faut dire que la profession souffre énormément : de moins en moins de fleurs dans les campagnes, les pesticides, le frelon asiatique, les virus comme la maladie de l'abeille noire qui touche les essaims de la Somme pour la première fois...A cela s'ajoute la généralisation des vols de ruches.

Jusqu'à 90% de perte


L'urgence pour les apiculteurs des Hauts-de-France selon Bernard Lamidel, vice-président du Syndicat National d'Apiculture, c'est de pouvoir reconstituer les cheptels. Et pour cela, il faut de la trésorerie.

La région des Hauts-de-France n'est pas une très grande : ses ruches ont produit 465 tonnes de miel en 2016. Elles présentent néanmoins un bon rendement : 20 kg par an et par ruche pour un apiculteur sédentaire et le double pour ceux qui pratiquent la transhumance. 

Chaque année, 30% des colonies d'abeilles meurent. En Picardie, les pertes vont de 30 à 90% en fonction des apiculteurs.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
apiculture agriculture économie