Apprentissage de la lecture et confinement, des solutions existent et elles sont nordistes

Corneille est une application destinée aux enfants de 3 à 8 ans dont le but est de faciliter l'apprentissage de la lecture. Créée par deux mères de famille du Nord, elle propose des exercices ludiques et personnalisables qui séduisent parents et professeurs. 

L'interface de l'application Corneille qui facilite l'apprentissage de la lecture aux enfants.
L'interface de l'application Corneille qui facilite l'apprentissage de la lecture aux enfants. © Corneille

L’apprentissage de la lecture dans l’Hexagone, un vrai débat qui passe peut–être par Corneille, une application nouvellement créée par deux mamans nordistes, Marianne Joly et Maria Megelea. 

Les difficultés de lecture sont particulièrement prononcées dans les Hauts-de-France. Elles touchent 17,7% de jeunes dans l'Aisne et 17,5% dans la Somme. À cela s’ajoute un enseignement d’autant plus mis à mal pour les élèves avec le confinement de l’an dernier et les différentes fermetures de classes temporaires

Maria Megelea à gauche et Marianne Joly à droite.
Maria Megelea à gauche et Marianne Joly à droite. © Corneille

Corneille, une application 100% personnalisable et régionale 

Si l’application porte le nom d’un homme de lettres, illustre, il n’en fallait pas moins pour cet outil ludique et interactif, destiné à accompagner les enfants de 3 à 8 ans, dans l’apprentissage des lettres. Créé avec le concours de l’incubateur de la plaine Images à Tourcoing, spécialisé dans la gamification, cet apprentissage, est comme une fantastique aventure, dans le monde de la lecture.

Car si Corneille a pour mission de créer chez l’enfant de l’appétence à la lecture, elle le fait de manière interactive, ludique et personnalisée pour que lire devienne un moment de plaisir pour la vie. "L’application a été conçue comme un jeu. Plutôt que des exercices, ce sont des défis  que l’enfant doit remporter pour obtenir des récompenses, explique Marianne Joly. La grande force de notre application, c’est également son algorithme, qui permet un apprentissage personnalisé. Chaque enfant évolue dans son parcours selon son niveau, ses connaissances.

La bibliothèque en ligne de l'application Corneille.
La bibliothèque en ligne de l'application Corneille. © Corneille

Une méthode éprouvée, pour laquelle Marianne Joly et Maria Megelea se sont entourées de professionnels. "L’application a été conçue avec l’ESPE (anciennement IUFM), mais aussi des neuroscientifiques , ainsi que des professionnels de l’éducation et du langage, des enseignants, des orthophonistes, des auteurs jeunesse", expliquent–elles »

Un  collégial qui a porté une attention particulière au contenu, en mettant au point une collection de jeux pédagogiques, en lien avec les recommandations de l’Éducation Nationale pour l’apprentissage de la lecture.

Retrouver les sons dans des mots, associer des lettres aux sons, associer différentes écritures, décoder les syllabes, s’entraîner à dessiner ses premières lettres, sont autant d’activités ludiques et interactives proposées dans cette aventure de la lecture.

Un exercice sur l'application Corneille.
Un exercice sur l'application Corneille. © Corneille

L’application  propose également une centaine de textes avec des degrés de difficulté graduée et la possibilité pour l’enfant, comme le précise Marianne Joly, de s’enregistrer lorsqu’il lit une histoire.

"Ce module 'Je lis seul.e', tout comme la mise en place de notre suivi parental permet au parent de voir l’évolution de son enfant, ses progrès, les points à retravailler, le temps passé à jouer."

Des professeurs et des parents conquis

Testé dans différentes écoles primaires, l’application a fait l’unanimité auprès des enseignants. Pour Annick Bernard, professeur des écoles à Baisieux, Corneille offre aux élèves, un support attractif, innovant et personnalisé : "Les élèves ont tout de suite adopté l’univers apaisant et coloré de l’application : le renard qui les accueille et les personnages qu’ils rencontrent dans les différents jeux, la possibilité de choisir leurs jeux à leurs rythmes sans se sentir en échec."

Frédéric, papa de Quentin a quant à lui apprécié le suivi parental qui permet de contrôler l’avancée de son enfant.

L'interface de l'application.
L'interface de l'application. © Corneille

Pour un usage raisonné des écrans

Pour respecter les recommandations de l’Académie des Sciences qui préconise un maximum  de 30 minutes par jour sur les écrans, l’application est par ailleurs doté d’un système mettant en pause le jeu, lorsque que le délai est dépassé.

Mais rien n’empêche bien sûr vos chères têtes blondes de parfaire leur apprentissage directement dans les livres, c’est même conseillé, selon une étude de la Yale University School of Public Health, lire serait un atout pour vivre plus longtemps

1 sur 10, c’est enfin le nombre de jeunes en difficulté de lecture en France, selon une étude du ministère de l’Éducation nationale. L’étude internationale Pirls réalisée dans 50 pays, place par ailleurs notre pays au 34e rang mondial, loin derrière la Russie, Singapour, Hong-Kong, l’Irlande ou encore la Finlande, qui enregistrent les meilleures performances.

Une application pour une belle reconversion

Si Corneille doit son existence à deux lilloises, cette application est également un bel exemple de reconversion. Si Marianne Joly, a enseigné le français aux EU, avant de devenir éditrice de livres pour enfants, Anna-Maria Megelea, polytechnicienne, a longtemps travaillé dans la finance.

Parce qu’elle ne trouvait pas de support pour apprendre le français à sa fille, elle a eu l’idée de créer sa propre application. S’en suit la rencontre entre ces deux mamans, et le la,cement de cette application Corneille, qui a déjà remporté de nombreux prix et séduit plus de 62 000 familles.

www.corneille.io

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société