Après Lille, le train de la Coupe du monde rugby 2023 fait étape à Amiens

Dans trois ans, la Coupe du monde de rugby aura lieu en France. Pour promouvoir l'événement, un train spécialement dédié au ballon ovale traverse la France depuis le 8 septembre. Ce week-end des 12 et 13, il fait étape dans les Hauts-de-France.

Le train de la Coupe du monde de rugby 2023 a fait escale à Amiens samedi 13 septembre 2020
Le train de la Coupe du monde de rugby 2023 a fait escale à Amiens samedi 13 septembre 2020 © Laurent Pénichou / FTV
Après Paris et Strasbourg, le train de la Coupe du monde de rugby a fait étape dans le Nord de la France. Depuis le 8 septembre et jusqu'au 12 octobre il sillonne la France afin de promouvoir l'événement qui aura lieu dans trois ans. 

Au total 24 villes à parcourir dont deux dans la région Hauts-de-France. Après s'être arrêté à la gare de Lille Flandre durant deux jours : vendredi 11 et samedi 12 septembre, le train "We Love 2023 Tour" est à Amiens ce dimanche 13. 
 

Une Coupe du monde engagée

Au programme, une exposition à bord du train et des animations prévues sur le quai. Le thème : évidemment le rugby, mais aussi l'environnement, la santé et la valorisation des territoires. À ce titre, le comité d'organisation de la Coupe du monde tient à ce que cette compétition soit aussi l'occasion de construire des projets en lien avec des problématiques sociétales. Il s'engage par exemple à favoriser l’employabilité des jeunes dans le cadre de "Campus 2023". Ainsi, 2023 apprentis vont profiter de l'organisation de la Coupe du monde de rugby pour se former aux métiers du sport. 

"Il est capital montrer que cet évènement sportif est ancré dans la société et il est prêt à répondre aux problématiques de celle-ci à savoir le social, l’emploi, l’inclusion, la protection de l’environnement", a déclaré Claude Atcher, le président du Comité d'organisation France 2023. 
 
La région Hauts-de-France s'est d'ailleurs engagée à mettre en œuvre cette opération, en lien avec les centres de formation des apprentis et les organismes de formation régionaux. Au total, 70 jeunes pourront accéder à ces formations, disponibles pour certaines à compter de février 2021.

Quatre matchs dans la région

Le passage du train du rugby était aussi l'occasion d'officialiser le partenariat entre le comité d'organisation France 2023 et la Région Hauts-de-France. Un protocole d'accord relatif à l'accueil de la compétition dans la région a été signé vendredi 11 septembre à Lille. 
 
Durant la compétition, qui se tiendra du 8 septembre au 21 octobre 2023, quatre matchs de poule se joueront au Stade Pierre Mauroy à Villeneuve-d'Ascq.

Villeneuve-d'Ascq qui est également candidate avec quatre autres villes : Arras, Compiègne, Le Touquet et Valenciennes/Anzin, pour accueillir les équipes qualifiées pour la compétition. Au total, les retombées directes sont estimées à plus de 78 millions d’euros sur toute la région. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rugby sport