Arnault, Mulliez, Roquette, Bonduelle... Ces Nordistes dans le top 500 des fortunes françaises

L'homme d'affaires à la tête de l'empire Auchan est en 6e position au classement des fortunes françaises, avec près de 26 milliards d'euros. En haut du classement, le Roubaisien Bernard Arnault, qui disposerait d'une fortune estimée à plus de 100 milliards d'euros.
L'hebdomadaire Challenges a publié le 9 juillet son classement annuel des plus grandes fortunes de France. Un classement dans lequel on retrouve de nombreux Nordistes, dès le haut du tableau. 

Deux nordistes dans le top 10

En tête, le Roubaisien Bernard Arnault, qui cumule 100 milliards d'euros de fortune. Troisième du classement mondial du magazine Forbes, il domine largement ses concurrents.

Mais dans le top 10, une autre famille nordiste apparait, celle de Gérard Mulliez. La famille derrière le groupe Auchan dispose d'une fortune estimée à 26 milliards d'euros.

Il perd cependant une place au classement : les pertes du groupe Auchan, et le placement en redressement judiciaire de l'entreprise Alinéa ont eu raison de la cinquième place du milliardaire. 

D'autres milliardaires originaires du Nord et du Pas-de-Calais font bonne figure au classement, notamment ceux issus de l'Association familiale Mulliez (AFM), comme Eric Derville (Norauto, Midas) ou Michel Leclercq (Décathlon).

Respectivement à la tête de 580 millions et 1,6 milliard d'euros, ils permettent à l'AFM d'atteindre la somme totale de 28,2 milliards d'euros. Michel Leclerq perd toutefois 8 places au classement, passant à la 56e place. Eric Derville perd de son côté 6 places, il se classe 153e

Une quinzaine d'autres familles du Nord présentes parmi les 500 plus grandes fortunes françaises

Les familles derrière les entreprises phares de la région se portent également bien : 11 fortunes nordistes sont à la tête de plus de 200 millions d'euros. Parmi elles, la famille Coisne-Lambert, milliardaire et 22e au classement. 

Le champion des levures et de la fermentation, Lesaffre, installé à Marcq-en-Barœul près de Lille, grapille une place pour atteindre le 29e rang, avec 3,7 milliards d'euros. 

Edouard Roquette reste à la 35e place. Le numéro 4 mondial des dérivés de l'amidon, dont le siège social se trouve à Lestrem, voit sa fortune augmenter avec 3 milliards d'euros, soit 300 millions de plus que l'an dernier.

L'hébergeur de sites internet OVH, basé à Roubaix, progresse de 8 places, il atteint le 41e rang. Le fondateur d'origine polonaise Octave Klaba dispose d'une fortune de 2,4 milliards d'euros.

Lyreco et Bonduelle en chute, ça stagne pour Holder 

Le groupe Lyreco perd 8 places, et se classe au 98e rang. Il continue sa chute après avoir déjà perdu neuf places l'an dernier, mais reste dans le top 100 avec une fortune estimée à 950 millions d'euros pour la famille Gaspard.

À la 129e place, un rang de perdu pour Francis Holder, à la tête des franchises Paul et Ladurée. Avec 700 millions d'euros, il est à la tête d'un groupe qui compte 800 points de vente.

Bonduelle perd également 14 places, le groupe de l'agroalimentaire est à la 199e place. En plus de la marque éponyme, le groupe Bonduelle détient Artic Gardens, Cassegrain, Ready pac, Globus. La fortune de Christophe Bonduelle est estimée à 420 millions d'euros.

Des chutes importantes au-delà du top 200

Moins 18 places pour les assurances Verspieren, c'est la 243e place pour la famille, avec 360 millions d'euros. La cinquième génération de la famille développe l'affaire en se spécialisant dans le risque d'entreprises. 

Même sanction pour le duo Jean Duforest et Jean-Luc Souflet, à la 258e place. Les anciens dirigeants de l'enseigne Camaïeu, désormais à la tête du groupe IdKids, spécialisé dans l'habillement et le loisir pour enfants (Okaïdi, Jacobi, Obaïbi, Oxybul), sont à la tête de 330 millions d'euros.

Le groupe de Cappelle-en-Pévèle spécialiste de la betterave à sucre, Florimond-Desprez, perd 16 places et se situe au 316e rang. François et Bruno Desprez détiennent 100 % de ce groupe de semences et posséderaient 280 millions d'euros.

Quarante places de perdues au classement pour le groupe Rabot Dutilleul, qui pointe au 368e rang, avec une fortune estimée à 240 millions d'euros.

Franky Mulliez chute de 32 places. L'homme à la tête du groupe Kiloutou et membre de la famille phare de la distribution du Nord, disposerait d'une fortune estimée à 200 millions d'euros, qui le classe à la 410e place. 

Francis-Charles Pollet et Julien Pollet, qui ont créé l'enseigne de prêt-à-porter Promod perdent 58 places pour atteindre le 473e rang. Une chute impressionnante mais moins forte que l'an dernier, où ils avaient perdu 139 places. La famille est à la tête de 170 millions d'euros. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie région hauts-de-france