Barreau-Creil Roissy : les Creillois s'impatientent

© France3Picardie
© France3Picardie

Quand débuteront les travaux du barreau Creil-Roissy Picardie ? Prévus pour 2019, 2020 est désormais évoqué. La ministre des transports Elisabeth Borne reçoit les présidents de région ce mercredi 19 septembre. Elle promet un calendrier « crédible »

Par Zohra Hamdane

La ministre des transports reçoit ce jeudi les présidents de région


Le très attendu barreau Creil Roissy PICARDIE est à nouveau dans l'actualité. Ce lundi matin,  la ministre des transports Elisabeth Borne a déclaré  chez nos confrères de BFM qu'elle souhaitait mettre en place un  calendrier "crédible", « je souhaite rencontrer les présidents de région pour discuter de la façon dont on va réaliser ces lignes. Il ne s'agit pas de renoncer à les faire, mais il s'agit d'avoir des calendriers qui soient crédibles, réalistes qui tiennent compte des ressources qui sont disponibles."

A Creil, les élus et chefs d’entreprises espèrent un démarrage rapide des travaux, pour une mise en service du barreau entre 2024 et 2025.
Le Barreau fait partie des grands travaux. Il devait être lancé en 2019 et les dates semblent se décaler à 2020 /2025, pour une mise en service en 2027.Ces 7 km de voies qui relieraient Creil à Roissy Charles de Gaule sans passer par Paris sont essentiels pour le développement économique de la ville. Ce mercredi 19 septembre, la ministre des transports reçoit les présidents de région sur ce dossier.
 

A Creil, rassurés mais impatients


Jean-Claude Villemain, le maire (PS) de Creil et président de la Communauté d'Agglomération Creil Sud Oise attend que l’état se manifeste pour fixer une date et démarrer les travaux. Avec ce barreau, Creil ne sera plus qu’à 23 mn de Roissy Charles de Gaules et de son bassin d’emploi.  Les élus sont rassurés car ce projet est retenu dans les cinq projets prioritaires mais aucune date n’est fixée pour l’instant.  Le financement  est bouclé, cela coûtera 310 millions au total. L’état, la SNCF vont contribuer à hauteur de 55%, le conseil régional et les collectivités vont mettre 130 millions et la ville de Creil va financer 1 million trois. "Les collectivités vont mobiliser l’argent tout de suite, cela devrait rassurer l’état. On attend juste qu’il se manifeste », précise Jean-Claude Villemain.
 
 

Promoteurs et entreprises se tiennent prêts


Onze promoteurs se sont déjà montrés intéressés pour construire des immeubles sur l’ancienne friche industrielle située près de la gare, parmi eux (Vinci, Eiffage, Quartus..) Des logements seront construits à la place des anciens ateliers municipaux, ce quartier en devenir s’appelle désormais le quartier de la vielle montagne. « Le barreau Creil Roissy a déjà des effets positifs rien que dans son annonce. On ne veut pas rater l’arrivée de ce barreau à Creil quand il arrivera » précise Jean-Claude Villemain.

Des travaux à partir de 2020 pour une mise en service en 2027 ?


A Creil, élus, chefs d’entreprises et associations de défense des usagers des trains attendent beaucoup de cette réunion, comme Christiane Dupart, présidente de la FNUAUT Hauts de France ( Fédération nationale des associations d’usagers des transports), elle explique pourquoi ce barreau est essentiel pour les Picards qui prennent chaque jour le train, « nous sommes dans l’attente du calendrier précis et que l’on s’y tienne. Ce barreau est très important pour beaucoup d’usagers de Creil qui sont bien souvent obligés de prendre leur voiture. On demande des échéances très claires pour s’organiser et accélérer les études ». Dans l’Oise, 15 000 personnes se rendent à Roissy pour travailler.
 
 





 

Sur le même sujet

Le goupe Sendak se raconte dans un "5 étoiles"

Les + Lus