Belgique : évasion spectaculaire de cinq détenus à Turnhout

Devant la prison de Turnhout ce jeudi soir / © CAPTURE D'ECRAN VRT
Devant la prison de Turnhout ce jeudi soir / © CAPTURE D'ECRAN VRT

Cinq détenus d'une prison du Nord de la Belgique ont réussi à s'évader ensemble ce jeudi soir. Deux sont toujours en fuite.

Par @F3nord

La police belge a déployés d'importants moyens jeudi soir pour retrouver cinq détenus qui se sont évadés de la prison de Turnhout, dans la province d'Anvers, a annoncé une porte-parole de l'administration pénitentiaire.

Les cinq hommes, dont les identités n'ont pas été communiquées, "ont réussi à escalader un des murs d'enceinte vers 20H00 pendant la promenade du soir", a expliqué Kathleen Van De Vijver. Ils ont embarqué à bord d'une voiture pour prendre la fuite, selon les premières indications. Selon la VRT, les surveillants n'ont rien vu "ni sur les images des caméras, ni dans leur salle d'observation". "Ce n'est que lorsque tous les prisonniers de la promenade du soir sont rentrés que les gardes remarquent que cinq prisonniers sont portés disparus", affirme Rudy Van De Voorde, directeur du système pénitentiaire en Belgique.
 
 

"Roi de l'évasion"


Des criminels endurcis seraient au nombre des évadés, a indiqué au quotidien De Standaard le chef de la police de la région de Turnhout, Roger Leys. Dans la nuit, assez rapidement, trois détenus ont finalement été interpellés dans une gare de triage de Turnhout. Les deux autres prisonniers sont toujours en fuite. Selon la presse flamande, l'un des deux est Oualid Sekkaki, 26 ans, frère d’Ashraf Sekkaki, surnommé le "roi de l'évasion", et qui est lui-même un évadé d'une prison au Maroc. Il y a 16 ans, il s'était d'ailleurs échappé de cette même prison de Turnhout.

Plusieurs patrouilles assistées d'un hélicoptère ont entrepris des recherches dans une vaste zone autour de la prison, a indiqué la police de Turnhout sur son compte Twitter. Un appel a témoins a été lancé, assorti d'une mise en garde: "Ne prenez aucune initiative, mais avertissez immédiatement la police".

Sur le même sujet

Les + Lus