Bizarres, insolites, étonnantes... Découvrez 15 "maisons décorées" dans le Nord ou le Pas-de-Calais

Des oeuvres d'art qui s'ignorent, des bizarreries artistiques... Dans la région, certains "habitants paysagistes" rendent leur maison singulière à force de travail, de créativité et de passion parfois obsessionnelle. Petit tout d'horizon. 

Bizarres, insolites, "moches", étonnantes, passionnantes... Peut-être une de ces maisons a déjà attiré votre regard le long d'une route du Nord ou du Pas-de-Calais. Des habitations décorées, ornées d'objets peu courants sur une façade ou dans un jardin. 

Souvent, elles sont l'oeuvre d'artistes qui s'ignorent, des "M.Tout-le-monde" qui ont mis leur grain de folie et des gros morceaux de leur vie pour construire une maison "pas-comme-les-autres". 

Le LAM (Lille Métropole Musée d'art moderne) a recensé ce qu'il appelle les "habitants paysagistes" (d'autres les appellent les « inspirés du bord des routes » ou les « bâtisseurs de l’imaginaire »). Et parle à leur propos "d'art brut" : "Le caractère spontané, populaire, obscur de ces créations les relie naturellement à l’art brut, à l'art naïf et outsider". Le plus connu des ces habitants paysagistes est bien sûr le Facteur Cheval et son Palais Idéal à Hauterives. 

Nous avons recensé ici, grâce au travail du LAM (accessible entièrement ici) les "habitants paysagistes" du Nord et du Pas-de-Calais. D'abord les maisons qui sont encore visibles. Puis celles qui n'existent plus. 

Si vous en connaissez d'autres qui mériteraient d'être dans cette page, n'hésitez pas à nous contacter via france3nordpasdecalais@gmail.com
 

A Saint-André-lez-Lille (Nord), une maison "mosaïque"


Une maison 1930 à Saint-André-lez-Lille qui détonne dans le quartier. Sa façade est en grande partie recouverte de mosaïque. Aucun détail historique sur cette maison. 
 


A Carvin (Pas-de-Calais) : la maison de Rémy Callot


C'est l'un des habitants paysagistes les plus connus dans le monde de l'art brut. A Carvin, Rémy Callot a réalisé à partir de 1988 des grandes mosaïques ornant les palissades de son jardin.

L'oeuvre est colossale et impressionne quand on se rend sur place : 19 panneaux  de 1,80 m. Avec des thèmes particuliers : les animaux mythologiques, le Moyen-Age, l'Egypte ancienne... "Sur Carvin, il a toujours été considéré comme un marginal, raconte Thierry Cuvelier, du Cercle des Amis de Rémy Callot. Un truc spécial, un peu bizarre... Mais maintenant, il serait sûrement content de voir qu'on s'intéresse à ce qu'il a fait.".
 

La maison a été détruite en 2006, 5 ans après le décès de Rémy Callot. Les mosaïques ont été sauvegardées. Des visites guidées sont régulèrement organisées.
 


A Steenwerck (Nord), la ferme aux avions 


Sans doute, l'une des maisons insolites les plus connues du Nord Pas-de-Calais. Visible de l'autoroute A25, cette ferme est ornée de machines de guerre réalisées avec des objets de recup : chars, avions, canons... Le tout peint essentiellement en vert et rouge. 
 
Une madeleine de Proust nordiste qui a beaucoup perdu de sa superbe ces dernières années. Arthur Vanabelle, agriculteur à l'origine de cette oeuvre étrange, vivait là avec son frère depuis les années 60. Il est décédé en 2014. 
 

"Au début, je voulais faire une girouette, j'ai fait un avion, un puis deux, c'est comme ça que j'ai commencé, racontait-il pour expliquer sa passion dévorante. J'ai toujours aimé l'aviation. J'ai jamais vu un avion de près, le seul avait été abattu en août 1940 pendant la bataille d'Angleterre, il était tombe dans un champ a Bailleul. (...) Tout ça, c'est du récupéré à la ferme ou un peu partout, un morceau de machine à laver, des tuyaux de plastique, des seaux, des marmites, des portes de congélateur pour les ailes du Concorde, la roue avant c'est un filtre à air de voiture."

La maison a été revendue à un particulier qui a préservé certaines des oeuvres. Une maquette de la ferme aux avions est désormais visibles au LAM. Certaines pièces seront bientôt visibles dans une pièce dédiée au musée de la vie rurale de Steenwerck.
 


A Saint-Etienne-au-Mont (Pas-de-Calais), la maison aux cigognes


Une maison truffée de décos surprenantes : sculptures, mosaïques, pierres... Maurice Jumel, un instituteur, a personnalisé sa maison de Saint-Etienne-au-Mont dans les années 40-50. 

"Tout ce qui a été jour de vacances ou week-end a été consacré à la construction de la maison, il l'a faite entièrement de ses mains, raconte sa fille. Ma belle-mère et moi (entre-temps mon père s'était remarié) nous avons appris le travail du ciment, nous étions toutes les deux employées comme manœuvres. Dès qu'il a eu le terrain il a tout de suite pensé à la sculpture, il avait de la place et des matériaux. Il a travaillé les sculptures avec le ciment qui servait à bâtir la maison."
 


A Berck (Pas-de-Calais), la maison de Joseph Meyer


Une maison ornée de sculptures en ciment. Elle a été construite par Joseph Meyer, un Alsacien amputé d'une jambe pendant la Première guerre mondiale. 

"C'est parti d'un mur en 1960, mon mari avait décidé de construire une clôture, explique sa femme dans le Guide de l'art insolite : Nord-Pas-de-Calais, Picardie de Francis David. Il avait commencé d'un coup, avant il n'avait jamais travaillé le ciment, il n'avait pas d'équipement, il a pris ce qu'il avait sous la main : des boîtes de pâté, des pots de yaourt, pour faire des moules. Après le mur, les choses se sont faites l'une après l'autre. Il a dit qu'il y avait un vide, alors qu'il allait continuer. Ça venait comme ça, il n'avait pas de modèle (...) Ce qu'il a fait c'est quelque chose qu'on n'avait jamais vu, les gens ils ne comprennent pas et racontent toutes sortes d'histoires. En fait, il a fait tout ce travail pour prouver qu'il pouvait faire quelque chose quand même."

Au-dessus de l'entrée de la maison, est écrite une devise maori : Kia mate toa ("Vivre et mourir en homme"). La maison a été rachetée en 2002. Les nouveaux propriétaires ont conservé les créations de Joseph Meyer.
 


A La Couture (Pas-de-Calais), la maison d'Alphonse Wallart 


Une maison étrange avec notamment une statue géante du Maréchal Foch, une chapelle, des portraits en médaillon sur la façade. C'est l'oeuvre d'un agriculteur, Alphonse Wallart, dans les années 40-50. Il est décédé en 1960. 

La plupart des oeuvres ont été preservées.
 


A Steenwerck (Nord), le Pavillon des Iris de l'abbé Vanobel


Dans les années 60, l'abbé Vanobel, directeur de cette maison de convalescence afait décorer de manière originale la façade. C'est aujourd'hui l'office de tourisme de Steenwerck.

 


L'art exercé par les habitants paysagistes est par essence éphémère. Beaucoup d'oeuvres réalisées patiemment disparaissent avec leur auteur. Maisons rachetées ou détruites, de nombreuses maisons insolites ou décorées du Nord Pa-sde-Calais ne sont plus visibles aujourd'hui. En voici quelques-unes répertoriées par le LAM.
 

Au Doulieu (Nord), le jardin aux maquettes


N'existe plus.
 


A Merlimont (Pas-de-Calais), la maison de Joseph Meray


N'existe plus.


A Roëllecourt, Pas-de-Calais, la maison de Gabriel Pierre


N'existe plus.


A Aire-sur-la-Lys (Pas-de-Calais), la maison d'Edouard Pennel


N'existe plus.
 


A Steenbecque (Nord), le jardin de M.Carton 


N'existe plus.
 


A Gommegnies (Nord), la maison d’Émile Carpentier


N'existe plus. 


La maison de Gustave Richard (Monceau Saint-Waast, Nord)


N'existe plus.


A Avesnelles (Nord), le jardin de Paul Contesse 


N'existe plus.
 


A Halluin (Nord), la maison d'Achille Grimonpont dit Chillot


N'existe plus.
 

​​​​

A Ruitz (Pas-de-Calais), la maison de Charles Pecqueur


N'exsite plus. 
 

 
Contribuez, critiquez, améliorez nos listes !
Se divertir, apprendre des petites choses sans se prendre la tête. Nos "listes du dimanche" ne prétendent pas être exhaustives. Si par exemple, vous avez en tête une maison qui aurait mérité d'être sur cette page ou au contraire, vous contestez vivement la présence d'une autre, n'hésitez pas à nous contacter : france3nordpasdecalais@gmail.com.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité