• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Blocages, grèves, “mardi noir”... Ce qui est prévu cette semaine dans le Nord et le Pas-de-Calais

© MAXPPP
© MAXPPP

Gilets jaunes, lycées, finances publiques ou agriculteurs, on fait le point sur ce qui nous attend dans les jours à venir.

Par Quentin Vasseur

L'actualité sociale se poursuit cette semaine : certes, le mouvement des chauffeurs routiers a pris fin, mais ce sont désormais les agriculteurs qui vont prendre le relais, tandis que la mobilisations des Gilets jaunes et des lycéens ne faiblit pas.
 

Toujours les Gilets jaunes

Le mouvement des Gilets jaunes se poursuit pour la quatrième semaine consécutive : après un nouveau week-end chargé et en attendant le suivant, les manifestants bloquent toujours un certain nombre de ronds-points.

C'est notamment le cas sur les lieux de blocage "historiques". À Saint-Omer comme à Douai, à Calais ou à Dunkerque, un certain nombre de ronds-points restent occupés dans une ambiance calme.

 

Un "mardi noir" chez les lycéens

Le mouvement de blocage des lycées se poursuit et devrait même s'intensifier ce mardi 11 : le syndicat UNL-SD, notamment, appelle à un "mardi noir" en déclarant dans un communiqué : "Nous invitons tous les lycéen.ne.s à se mobiliser par toutes les formes de mobilisations possibles, y compris par les blocages  et les occupations, le 11 décembre 2018."
 

Depuis plus d'une semaine, les lycéens protestent contre Parcoursup, la réforme du Baccalauréat, la suppression d'emplois dans les écoles ou encore le Service national universel (SNU).
 

 

Grève au long cours des finances publiques

Le Centre des finances publiques vient également de démarrer une grève, qui devrait se prolonger jusqu'au 31 décembre. Ce lundi, la CGT Services publics a déposé un préavis de grève, effectif du 9 au 31 décembre.

Un autre préavis de grève a été déposé par la CGT Finances publiques et par Solidaires Finances publiques du 27 novembre au 31 mars 2019. Ils revendiquent un certain nombre de points et notamment une amélioration des conditions de travail, l'abandon du plan action publique 2022 ou encore l'augmentation des budgets de fonctionnement.

 

Les agriculteurs s'y mettent mercredi

Les agriculteurs démarrent leur propre mobilisation ce mercredi dans la région. S'ils ne se rallient pas au mouvement des Gilets jaunes, c'est qu'ils ont leurs propres revendications, liées à leur profession. 

Refusant d'être la cible du gouvernement et d'une écologie jugée "punitive", Jean-Christophe Ruffin nous expliquait dimanche que "les agriculteurs sur le terrain sont tous prêts à sortir. Il faudrait pas grand chose pour que demain, on retrouve tous les tracteurs aussi sur les routes."
 

 

Et la SNCF vendredi


Une grève nationale de la SNCF est également prévue vendredi 14 décembre. En tout cas, la CGT a lancé un appel à mener une "grande journée d'actions" qui n'est pas sans lien avec la "colère" des Gilets jaunes. Ils réclament une hausse immédiate des salaires, des pensions et de la protection sociale.
 

Sur le même sujet

Concert : Yolande Bashing à Lille (électro)

Les + Lus