Brexit : huit Anglais ont testé la frontière pour une émission de télé (et ils ont réussi à passer illégalement)

Les huit Anglais qui ont tenté de passer en Angleterre depuis la l'Europe illégalement / © CHANNEL 4
Les huit Anglais qui ont tenté de passer en Angleterre depuis la l'Europe illégalement / © CHANNEL 4

L'émission "Smuggled", diffusé sur Channel 4, fait polémique en Angleterre.

Par EM

"Le plus grand test de nos frontières jamais réalisé par le médias" : c'est ainsi que se vend l'émission d'investigation de Channel 4 baptisé "Smuggled" ("Clandestin - En contrebande"). Le premier épisode est diffusé ce lundi soir. Et il fait polémique en Grande-Bretagne. 

Le principe de ce documentaire ? Huit citoyens anglais tentent se rendre en Grande-Bretagne sans leur passeport. Objectif : tester l’efficacité réelle de la sécurité des frontières britanniques. Bateaux, camions, voitures... Toutes les méthodes ont été testées.  

"Un couple de retraités, David et Carolynne, prévoit de cacher Carolynne dans leur caravane lors d’une traversée en ferry depuis Caen, explique Channel 4. Asher tentera de traverser la Manche avec le même type de bateau que celui utilisé par les passeurs. Le chauffeur d'un camion, Tony, testera les autorités de Calais en tentant de passer clandestinement le jeune animateur Alim".
 
ASKIP : la télévision britannique teste la traversée de la Manche clandestine et ça marche !

 
A l'heure où la date du Brexit n'est pas encore fixé, Channel 4 dit vouloir mettre à l'épreuve le gouvernement britannique, qui doit reprendre bientôt le contrôle de la frontière : "Smuggled a pour objectif de tester l’ampleur de la tâche à laquelle le pays est confronté, tout en soulevant des questions plus vastes sur ce que nous pouvons raisonnablement attendre de nos contrôles aux frontières, sans pour autant transformer le pays en une forteresse."
 

"On ne s'attendait pas à avoir un tel taux de réussite" 


Le ministère de l'intérieur anglais a qualifié cette émission d'«irresponsable» quinze jours après la tragédie des migrants d’Essex. 39 personnes ont été retrouvées mortes dans un camion il y a une dizaine de jours.

"Les gangs du crime organisé ne respectent pas la vie humaine, il est donc imprudent de fournir une plate-forme à l'activité illégale qu'ils facilitent, explique le Home Office. Cela les encourage simplement à exploiter notre frontière à des fins lucratives, mettant ainsi en danger la vie de personnes vulnérables et désespérées. "

David Modell, le producteur exécutif de la série, a répondu à ces critiques au Guardian estimant notamment que la tragédie d'Essex rendait encore plus "utile" le programme : "Nous avons tous pensé que'il fallait le diffuser à proximité de la tragédie, car cela rend notre programme utile."

Channel 4 n'a pas révélé combien de personnes avaient réussi à passer la frontière illégalement mais on sait que certains d'entre eux ont réussi : « On ne s'attendait pas à avoir une tel taux de réussite. Cela montre que si vous avez un peu de ressources et un peu d'organisation, vous pouvez faire entrer quasiment n'importe qui ou n'importe quoi dans le pays. Nous avons constaté que l’attention des autorités étaient surtout concentrée sur ceux qui sautent dans les camions, les plus pauvres qui essaient de monter dans des camions. »
Un des Anglaises participantes à l'émission s'est simplement caché dans un placard de camping-car / © CHANNEL 4
Un des Anglaises participantes à l'émission s'est simplement caché dans un placard de camping-car / © CHANNEL 4


« C’était tellement facile de traverser avec ces contrôles superficiels, a témoigné dans The Telegraph Carolynne, une des participantes. J’étais en colère à cause de la simplicité de tout ça. En tant que grand-mère de quatre petits-enfants, je veux m'assurer que nos frontières sont sûres. »

Deux épisodes de "Smuggled" (durée : 1h) seront diffusés ce lundi et lundi prochain sur Channel 4. 

 

Sur le même sujet

Les + Lus