• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Le LOSC confirme face à Nantes

La joie des Lillois après le but de José Fonte (g) face à Nantes, le 22 septembre 2018 à Villeneuve-d'Ascq / © DENIS CHARLET / AFP
La joie des Lillois après le but de José Fonte (g) face à Nantes, le 22 septembre 2018 à Villeneuve-d'Ascq / © DENIS CHARLET / AFP

Monaco, Lyon, Marseille? Non, c'est Lille qui s'est emparé de la deuxième place de la Ligue 1 derrière l'intouchable PSG, samedi en enfonçant Nantes (2-1) lors de la 6e journée, en attendant les rencontres disputées dimanche.

Par AFP

Sans se montrer flamboyant, le Losc, qui a lutté une très large partie de la saison dernière pour sauver sa place en L1, a tout de même réussi à s'imposer grâce à des buts de José Fonte (9e) et Jonathan Ikoné (68e) face à des Nantais qui ont manqué d'efficacité malgré la réduction du score de Kalifa Coulibaly (82e).

Avec cette quatrième victoire de la saison, les hommes de Christophe Galtier confirment leur bonne forme et sont les nouveaux dauphins de l'intouchable Paris SG, qui joue dimanche à Rennes. Seul Marseille, qui jouit d'une meilleure différence de but que le Losc, est en mesure de doubler les Nordistes à condition de s'imposer à Lyon dimanche soir.

"Dans les moments importants, on a réussi à faire la différence, a souligné le technicien nordiste. On a réussi à maintenir notre avantage. Le classement c'est le jeu des médias. On a 13 points, mais il faut garder l'exigence, la détermination, l'envie de jouer en équipe."

Côté nantais, en revanche, la mayonnaise a du mal à prendre avec l'entraîneur Miguel Cardoso, qui prône un jeu construit sur la possession de balle. Les Canaris n'ont en effet gagné qu'un seul de leurs six premiers matches et pointent à une inquiétante 17e place avec 5 points.
LOSC-Nantes 2-1
 

"Du caractère"


"On a montré du caractère jusqu'à la dernière minute pour revenir au score. Lille ne s'est pas relâché, c'est nous qui avons été capables de contrôler le ballon, de maîtriser le match. Le mérite revient à mes joueurs. Mais nous n'avons pas eu de réussite dans le résultat. Un match nul aurait été logique", a estimé le technicien portugais.

Lille a pris les devants dès sa deuxième action: après un joli numéro, Nicolas Pépé décochait un tir puissant que Ciprian Tatarusanu détournait. Sur le corner tiré par Thiago Mendes, José Fonte plaçait une tête légèrement déviée par Enock Kwateng qui lobait le portier nantais (1-0, 9e).

Cueillis à froid, les Canaris restaient fidèles à leurs principes et tentaient de créer du jeu. Ils y parvenaient sur une belle action collective, mais Valentin Rongier perdait son face à face avec Mike Maignan (17e).

Tranchant en contre, le Losc s'appuyait sur sa rapidité et gênait considérablement la défense nantaise qui multipliait les fautes, à l'image de Diego Carlos et Rene Khrin, qui étaient avertis en première période.

Après la pause, Lille se montrait plus brouillon et s'exposait aux contres des Nantais, mais a creusé l'écart sur une de ses rares situations: sur une touche nantaise, un Lillois récupérait le ballon et transmettait à Ikoné, qui contrôlait avant d'envoyer une frappe des vingt mètres dans la lucarne (2-0, 68e).

Mais les Canaris s'accrochaient et marquaient logiquement grâce à Coulibaly, qui reprenait un centre contré de Gabriel Boschilia (2-1, 82). Ce dernier passait même tout près de l'égalisation dans le temps additionnel, mais Maignan repoussait des deux poings.

 

Sur le même sujet

Le film "Merci patron !" de François Ruffin a dépassé les 300 000 entrées

Les + Lus