• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Bryan Coquard remporte les 4 jours de Dunkerque

Les deux vainqueurs du jour : Coquard (à gauche) pour le général et Dehaes pour la 5e et dernière étape. / © FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Les deux vainqueurs du jour : Coquard (à gauche) pour le général et Dehaes pour la 5e et dernière étape. / © FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Le Français Bryan Coquard (Direct Energie) a remporté les Quatre jours de Dunkerque en terminant deuxième de la 5e et dernière étape, enlevée par le Belge Kenny Dehaes (Wanty-Groupe Gobert), après 159,7 km entre Hondschoote et Dunkerque, dimanche.

Par avec AFP

Bryan Coquard, qui a gagné les trois premières étapes des 4 Jours de Dunkerque avant de finir deuxième des deux dernières, a survolé cette 62e édition, l'emportant avec 30 secondes d'avance sur l'Italien Marco Frapporti (Androni). Le Belge Xandro Meurisse Crelan-Vastgoedservice), vainqueur samedi à Cassel, complète le podium.
 
4 jours de Dunkerque : 5e et dernière étape
Reportage de Jean-Marc Devred et Sergio Rosenstrauch.

Deuxième l'an dernier, Bryan Coquard, 24 ans remporte cette fois avec aisance l'épreuve nordiste. "C’est une belle course française que l’on a envie de mettre à son palmarès", a déclaré à l'arrivée le jeune coureur de Direct Energie à L'Equipe. "Ce n’est pas une éclosion parce que j’en suis quand même à ma quatrième année professionnelle et j’ai toujours gagné des courses, mais c’est une évolution. Je progresse de plus en plus et j’espère que cela ne va pas s’arrêter là. Je vais maintenant au Tour de Californie pour préparer le Tour (de France NDR)". Le Nazairien s'était déjà imposé cette année, lors de la Route Adélie de Vitré.
 

Panache

Doté d'un CV impressionnant sur piste (champion du monde de l'américaine en 2015, vice-champion olympique de l'omnium en 2012), Coquard a pris la tête de la compétition dès la première étape pour ne plus jamais la lâcher. La manière dont il a conduit ses sprints, le panache avec lequel il a défendu son maillot rose sur les pentes de Cassel samedi ou encore sa réplique dimanche quand ses rivaux ont tenté de le surprendre à 60 kilomètres du but, attestent de la performance du coureur de Direct Energie, qui a surclassé Nacer Bouhanni, l'autre favori de l'épreuve.
Les 4 jours de Dunkerque côté spectateurs
Reportage d'Yves Asernal et Frédérik Giltay

Ce dimanche, Coquard a contrôlé la course et repoussé toutes les attaques dangereuses mais il n'a pas pu agrémenter son succès final d'une quatrième victoire d'étape. C'est Dehaes, déjà vainqueur d'une étape sur l'épreuve il y a huit ans, qui a eu le dernier mot devant le maillot rose. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Enquêtes de région : “Notre cher patrimoine”

Les + Lus