La canicule a fait plus de 100 morts dans les Hauts-de-France cet été

Image d'illustration / © Patrick Seeger / dpa / AFP
Image d'illustration / © Patrick Seeger / dpa / AFP

104 décès supplémentaires ont été enregistrés cet été dans la région. Ils peuvent être imputés à la vague de chaleur. 

Par Emmanuel Magdelaine

La canicule fait augmenter le nombre de morts. C'est le constat fait, en chiffres, par Santé Publique France, dans un rapport publié cette semaine. En France, 1480 décès supplémentaires (par rapport à un été "normal") ont été enregistrés cet été. 

Dans les Hauts-de-France, on en compte 104. 104 décès en plus concentrés dans les 3 départements (Aisne, Nord, Somme) qui ont connu un épisode de vigilance orange canicule entre le 24 et le 28 juillet (avec notamment une température record de de 37,6° à Lille (Station Lille-Lesquin) le 27 juillet). 

"Ceci représente une surmortalité de 17,0 %, écrit Santé Publique France. Si les 75 ans et plus représentent la majorité des décès en excès, l’impact relatif est plus important chez les 65-74 ans (+ 42,6 % sur la période de dépassements stricts). (...) Cette vague de chaleur a été importante par sa durée et son étendue territoriale. Elle confirme que la chaleur extrême demeure un risque important pour la santé."
 
© Santé Publique France
© Santé Publique France


En 2003, épisode caniculaire remarquable en France, 382 personnes étaient décédés en plus dans la région.


 

Sur le même sujet

Kamini revit la Belle Epoque à Mers-les-Bains

Les + Lus