CARTE - 6 villes des Hauts-de-France choisies pour accueillir un service délocalisé de finances publiques

6 villes des Hauts-de-France vont accueillir un service délocalisé des finances publiques dès 2021. / © FTV/Rémi Vivenot
6 villes des Hauts-de-France vont accueillir un service délocalisé des finances publiques dès 2021. / © FTV/Rémi Vivenot

Dans le cadre du projet de réforme de l'administration fiscale, Gérald Darmanin, ministre des Comptes publics, a dévoilé une première liste de 50 communes choisies pour accueillir un service de finances publiques redéployé depuis les grandes villes. Six sont dans les Hauts-de-France.
 

Par Jennifer Alberts

Deux villes dans l'Aisne, une dans l'Oise. Deux dans le Pas-de-Calais et une dans le Nord. Au total, six villes des Hauts-de-France ont été choisies par le ministère des Comptes publiques pour accueillir un service de finances publiques délocalisé d'Ile-de-France ou d'une grande métropole. Dans chacune d'elles, un centre des impôts est déjà présent.

Le choix a été arrêté par un comité de sélection qui s’est réuni ce mercredi 29 janvier. Présidé par Gérald Darmanin, il comptait dans ses rangs des représentants syndicaux. Après l'appel à candidature lancé par le ministère des Comptes publics, 408 villes, dans 84 départements, s'étaient portées candidates. Les critères de sélection "portaient à la fois sur la situation sociale et économique du territoire, son attractivité, la qualité des solutions immobilières proposées et enfin les conditions d’accueil des agents des finances publiques. Le comité de sélection a également examiné ces candidatures en prenant en compte l’équilibre du territoire et les effectifs de la DGFIP", indique le ministère dans un communiqué.
 
Le ministère indique que "la nature exacte des services concernés de la DGFIP, leur dimensionnement, ainsi que le calendrier détaillé des opérations seront précisés dans un second temps en fonction de l’avancée des concertations avec les représentants du personnel. Ces opérations feront l’objet d’un accompagnement RH exemplaire afin de tenir compte des attentes des agents volontaires concernés". Tout juste sait-on que 3000 agents travaillant dans des services de finances publiques en Ile-de-France et dans les grandes métropoles seront mutés dans l'une des 50 villes désignées.
 

D’autres communes seront sélectionnées au printemps 2020. La délocalisation en région commencera dès 2021.

Sur le même sujet

Les + Lus