CARTE - Dans les Hauts-de-France, reprise des brocantes, vide-greniers et braderies : "on attendait ça avec impatience"

Après des mois sans pouvoir chiner la bonne affaire, la première brocante post déconfinement était organisée dimanche 23 mai à Saint-Maximin dans l'Oise. Plusieurs autres rendez-vous sont prévus au mois de juin dans les Hauts-de-France. 

Les étals de la brocante de Saint-Maximin dans l'Oise dimanche 23 mai 2021
Les étals de la brocante de Saint-Maximin dans l'Oise dimanche 23 mai 2021 © Nagib Ben Ghezala / FTV

C'est une petite musique que l'on avait presque oublié. Celle des chineurs, des flaneurs, mais aussi des vendeurs amateurs comme Bruno. Dimanche 23 mai, pour la première brocante post confinement à Saint-Maximin dans l'Oise, il a un objectif bien précis : "je veux vendre pour me faire un peu d'argent. Avec le confinement, il n'y a pas eu de sous, c'est bien ça le problème."

À l'entrée de la brocante, du gel hydroalcoolique est proposé aux visiteurs. La jauge maximale autorisée par la préfecture est de 1000 personnes en plus des 120 exposants. "Normalement une brocante comme celle-ci, on est peut-être au double de capacité : 2000 personnes à l'instant T. Aujourd'hui, il y a peut être un peu moins de personnes à cause du Covid, mais bon on est contents de retrouver les brocantes", affirme John Bel Ange, l'organisateur. 

Des chineurs heureux

Dans les allées, on marchande, on inspecte, on hésite... En tout cas, que l'on soit là pour vendre ou pour acheter, cette première brocante, il y a longtemps qu'on l'attendait. "C'est la reprise, on est content, on voit des gens et puis le temps est beau", confie un visiteur. "On attendait ça avec impatience et quand on voit le monde qu'il y a, c'est que c'était attendu donc je suis très contente", ajoute une autre cliente. 

Certains passionnés ont même fait de la route pour dénicher la perle rare. C'est le cas de Florence, et elle a trouvé son bonheur. "Alors une petite étagère pour mettre dans mon jardin, montre-t-elle. Ma fille, elle a trouvé des mangas donc elle est contente aussi."

Des chineurs heureux et des vendeurs soulagés car ça y est la saison des brocantes à commencé. Au mois de juin, plusieurs autres rendez-vous sont prévus sur l'ensemble de la région Hauts-de-France : 

Règles strictes

Avec la crise sanitaire, les brocantes, vide-greniers et autres braderies sont soumises à des conditions particulières d'organisation :

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
consommation économie déconfinement société