Cartouche, Week-end à Zuydcoode, Le Corps de mon ennemi : quand Belmondo tournait dans les Hauts-de-France

Jean-Paul Belmondo est mort ce lundi 6 septembre. Tout au long de sa longue carrière, Jean-Paul Belmondo a eu l'occasion de jouer dans la région comme à Lille, Zuydcoode ou Senlis.
Jean-Paul Belmondo sur le tournage de Week-end à Zuydcoote.
Jean-Paul Belmondo sur le tournage de Week-end à Zuydcoote. © INA

A bout de souffle, Jean-Paul Belmondo est mort ce lundi 6 septembre à l'âge de 88 ans. L'acteur, une légende du cinéma français, est passé par la région à quelques reprises, pour des tournages notamment.

Cartouche, 1962

En 1962, Cartouche réunit à l'écran deux légendes du cinéma français et italien, Claudia Cardinale et Jean-Paul Belmondo. L'acteur casse-cou interprète un héors comme il les aime : brigand, bagarreur et charmeur, inspiré d'un chef de bande qui a sévi à Paris au XVIIIe siècle. Quelques scènes du film ont été tournées à Senlis et Ermenonville. 

Week-end à Zuydcoode, 1964

En 1964, Belmondo tourne Week-end à Zuydcoote, film qui raconte la bataille de Dunkerque en juin 1940. Les troupes françaises et britanniques, massées sur les plages de Zuydcoote (Nord), attendent d'embarquer pour l'Angleterre. Malgré les bombardements des troupes allemandes, Belmondo qui incarne un certain Julien Maillat, trouve le moyen de nouer une relation avec une certaine Jeanne, jouée par Catherine Spaak. Le film a été tourné à Bray-Dunes, voisine de Zuydcoote.

Le Corps de mon ennemi, 1976

Dans Le Corps de mon ennemi, adapté d'un roman de Félicien Marceau, Jean-Paul Belmondo joue un personnage qui revient dans sa ville après avoir purgé une peine de prison. Avec Audiard, Belmondo, Verneuil et Pisier, le film sent la France des années 70. Et celui-ci a été tourné dans le Nord, principalement dans la métropole lilloise. On peut par exemple apercevoir le chantier du Nouveau-Siècle, appelé à l'époque "le trou de Mauroy", en référence à Pierre Mauroy, alors maire de Lille et à l'origine du chantier.

La ville fictive dans laquelle revient le héros, Cournai, est une contraction des villes belges de Courtrai et de Tournai. 

L'incorrigible, 1975

En 1975, il tourne son quatrième film dans la région. Belmondo est de retour à Senlis et notamment à la bibliothèque de la ville qui sert de décor pour le musée. 

A l'honneur du festival Cinécomédies

Le festival lillois Cinécomédies, qui se tiendra du 11 septembre au 10 octobre, va consacrer une exposition à Jean-Paul Belmondo, "Belmondo : comédies en cascade". Elle reviendra sur les comédies les plus emblématiques du comédien.

durée de la vidéo: 01 min 45
Archives Jean-Paul Belmondo

Des documents rares et des objets exceptionnels (costumes de films, accessoires de tournage, photos inédites, affiches étrangères, archives audiovisuelles…) seront présentés. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cinéma culture loisirs sorties et loisirs décès faits divers