Cassel : les carnavaleux sont bien réveillés

Comme tous les lundis de Pâques, les habitants de Cassel se sont réveillés dès porton minet au son du tambour major des carnavaleux. Malgré le mauvais temps, dans la bonne humeur comme toujours. Reportage. 

Par @f3nord

Au signal du tambour-major, la fête commence. Il est six heures du matin, c'est la tradition du réveil, Cassel n'a vraiment plus sommeil. Tout est bon pour faire du bruit, même les ustensiles de cuisine sont de sortie. En ce lundi de Pâques et comme le veut la tradition, les carnavaleux n'ont oublié aucune rue du village.

A Cassel le lundi de Pâques, c'est l'apéro à la place du petit déjeuner 

Et ils ont fait chapelle, comme il se doit. Beaucoup ont ouvert leur maison, invité des amis ou de parfaits inconnus, leur ont offert un petit déjeuner. Pas de café-croissant au menu, malgré l'heure matinale, c'est déjà le temps de l'apéro.

Reuze Maman et Reuze Papa sont de sortie 

La tradition du réveil remonte aux années 1840, tout comme les géants. Ils sont la fierté des Casselois. "Ce sont des géants qui sont portés, ce qui est rare parce que beaucoup de géants sont tirés. Preuve de leur caractère unique, ils ont été classés au patrimoine mondial de l'Unesco", indique ce porteur. Reuze Maman est déjà debout. Reuze Papa lui reste couché. Il faut qu'il prenne des forces pour faire la fête toute la nuit.

Sur le même sujet

Les + Lus