• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Cécile Hennion, reporter au Monde, remporte le Prix Hervé Ghesquière 2019

© Prix Ghesquière / Twitter
© Prix Ghesquière / Twitter

Son livre "Le fil des vies brisées" raconte la vie des habitants d'Alep, victimes de la guerre en Syrie.

Par Q.V

La journaliste du Monde Cécile Hennion a remporté cette semaine le Prix Ghesquière pour sa deuxième édition avec le livre Le fil de nos vies brisées (éditions Anne Carrere) qui relate le témoignage des habitants d'Alep, ville détruite par la guerre en Syrie.
 


"Ce sont leurs voix que ce livre recueille, leurs souvenirs de ce monde disparu, de ses traditions perdues. Les récits d’enfance, des projets d’adolescents, du quotidien s’égrènent dans les ruelles du vieil Alep, se répondent parfois, sans jamais être à l’unisson. Cet effet kaléidoscope s’amplifie au moment d’évoquer la révolution, la guerre et la survie – selon les moyens propres à chacun" peut-on lire dans le résumé du livre.
 

Le prix lui a été remis par Patrick Poivre d'Arvor, président du jury.
 
© MARC DUMINY / FRANCE 3
© MARC DUMINY / FRANCE 3

Le prix étudiant été remis, lui, à Parissa Javanshir, qui étudie à l'université de Valenciennes.

Le jury comptait également parmi ses membres les journalistes du Monde Raphaëlle Bacquet et Ariane Chemin, lauréates 2018 du Prix Ghesquière.
 

Le Prix Hervé Ghesquière

Le prix "Herve Ghesquière" a été créé en 2018 en hommage au grand reporter Hervé Ghesquière décédé en juin 2017 à l'âge de 54 ans. Il était journaliste à France Télévisions et ancien otage en Afghanistan. 

Ce prix récompense chaque année une œuvre littéraire dont l'auteur témoigne et couvre les événements en qualité de journaliste/grand reporter.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC

Les + Lus