Le champion olympique amiénois Jérémy Stravius quitte les bassins et renonce aux JO de Tokyo

Jérémy Stravius a passé 11 ans à l'Amiens Métropole Natation / © PATRICK B. KRAEMER/MaxPPP
Jérémy Stravius a passé 11 ans à l'Amiens Métropole Natation / © PATRICK B. KRAEMER/MaxPPP

Jérémy Stravius avait pour ambition de participer à ses troisièmes Jeux Olympiques à Tokyo cet été (24 juillet - 9 août). Mercredi 29 janvier, le nageur originaire d'Amiens a finalement décidé de mettre un terme à sa carrière. 

Par Paul-Antoine Leclercq

Six mois le séparait des Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Le nageur amiénois, champion olympique du 4 x 100 mètres nage libre et triple champion du monde a décidé de mettre, prématurément fin à cette aventure. 

Jérémy Stravius a décidé de mettre fin à sa carrière, au retour d'un meeting au Luxembourg. A 31 ans, le nageur Picard a choisi de dire stop ce mercredi 29 janvier.
 

Un nageur polyvalent

Jérémy Stravius se distinguait par sa polyvalence dans les bassins. Il était spécialiste des épreuves de dos, de nage libre et de papillon. Formé au CN Albatros Friville, le natif d'Abbeville rejoint le club de l'Amiens Métropole Natation en 2007. 

Grand espoir de la natation française, Jérémy Stravius explose au début des années 2010, avec un titre de champion du monde du 100 mètres dos à Shanghai en 2011 (ex-aequo avec son compatriote Camille Lacourt).  

Champion Olympique

L'année d'après, lors des Jeux de Londres, il devient champion olympique dans l'épreuve de 4 x 100 mètres nage libre aux côtés d'Amaury Leveaux, Fabien Gilot ou encore Yannick Agnel. 

L'année 2013 sera l'année des titres pour le nageur Picard. Quatre fois champion de France (50 m et 100 m dos, 200 m nages et 100 m papillon). Double médaillé d'or aux championnats du monde de Barcelone  (4 x 100 m 4 nages et 4 x 100 m nage libre), il arrache également une médaille d'argent en 50 mètres dos et une médaille de bronze en 100 dos.

Départ d'Amiens pour Nice

Jérémy Stravius quitte Amiens en 2018 pour rejoindre le club de l'Olympique Nice Natation et le groupe de Fabrice Pellerin. 
 
 

 

Sur le même sujet

Les + Lus