Championnats de France de natation : Stravius aurait “aimé avoir plus de répondant” sur le 100m nage libre

Jérémy Stravius n'est pas parvenu a réalisé le temps requis sur 100m nage libre pour se qualifier pour les Mondiaux 2019 de Gwangju (Corée du Sud), qui se dérouleront du 21 au 28 juillet 2019. / © Damien MEYER / AFP
Jérémy Stravius n'est pas parvenu a réalisé le temps requis sur 100m nage libre pour se qualifier pour les Mondiaux 2019 de Gwangju (Corée du Sud), qui se dérouleront du 21 au 28 juillet 2019. / © Damien MEYER / AFP

Troisième de la finale en 48"97, derrire Metella et Mignon, le nageur picard n'a pas réalisé , hier à Rennes, les minima sur la distance pour se qualifier pour les Mondiaux 2019 de Gwangju (Corée du Sud), qui auront lieu du 21 au 28 juillet prochains.

Par France 3 Picardie (avec AFP)

Difficile de toujours répondre présent le jour J. Vendredi, à Rennes, Jérémy Stravius n'a terminé "que" troisième de la finale du 100m nage libre, avec un chrono de 48"97 (il avait nagé en 48"83 lors des séries). Mais la déception vient surtout du fait que le néo-niçois de 30 ans n'a pas réalisé les minima (48"73) pour se qualifier pour les Mondiaux 2019 de Gwangju, qui auront lieu du 21 au 28 juillet prochains.
 

"Je n'y arrivais plus"

"Je suis un peu déçu que ça ne tienne pas plus longtemps que 75-80 mètres... J'aurais aimé avoir plus de répondant, avec la rivalité qu'il y avait, ça aurait dû être sympa. Là, je me retrouve avec des grosses douleurs en fin de course, il ne me reste plus que mes bras pour avancer. Je n'y arrivais plus. Je me suis quand même battu pour faire mieux que ce (vendredi) matin (en séries), mais ça reste troisième", a déclaré la natif d'Abbeville après la course.

"J'ai fait ce que j'ai pu et je suis juste un peu déçu de ne pas avoir accroché un temps de 48"50. Malheureusement je n'ai plus les capacités de tenir toute la course", a conclu fatalement Jérémy Stravius.

Metella décroche l'or

La finale a été rempotée par le Guyanais Mehdy Metella en 48''27 qui s'est lui qualifié pour les Mondiaux 2019. C'est également le cas de Clément Mignon qui a fini sur la seconde marche du podium en nageant 48"54.

Le classement complet

Sur le même sujet

Dimanche en politique en Picardie : Policiers, sapeurs-pompiers et élus agressés : halte au feu ?

Les + Lus