• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

A la Chapelle en Serval, 14/18 rassemble des collégiens de l'Oise et des collégiens allemands et italiens

© collège du Servois
© collège du Servois

Guillaume Gast est professeur d'histoire géographie au collège du Servois à la Chapelle en Serval dans l'Oise. Dans le carde des commémorations du Centenaire de l'Armistice et de nombreux événements des deux Guerres Mondiales, il a monté un projet Erasmus "Mémoires héritées, Histoires partagées". 

Par Halima Najibi


A l'école, ou au collège, des relais de la mémoire s'organisent. C'est le cas notamment à la Chapelle en Serval dans l'Oise : un professeur d'histoire-géographie a monté un projet Erasmus avec 22 élèves du collège du Servois "Mémoires héritées, Histoires partagées".
 


Durant deux ans, quatre écoles ont travaillé ensemble pour ce projet. En accueillant notamment leurs correspondants allemands et italiens et en travaillant sur des productions comme la réalisation d'une bande dessinée, un livre de lettres de civils et de soldats, un calendrier des lieux de mémoire, une application connectée et bien d'autres choses encore. 

«La cérémonie du 11 novembre, commémoration du Centenaire de l'Armistice de la Première Guerre mondiale, sera l'un des temps forts de notre projet, nous allons accueillir des Italiens et des Allemands du 10 au  16 novembre, ces élèves vont partager notre quotidien. Les voyages sont financés par la commission européenne », détaille Guillaume Gast. Dès lundi, les élèves et leurs invités iront à l'Historial de Péronne avant de se rendre ensuite à Rethondes dans l'Oise. Mardi et mercredi, ils seront au collège et des élus du conseil départemental vont leur rendre visite. Les jeunes collégiens Italiens et Allemands sont hébergés par les familles des élèves du collège du Servois. 

Depuis plusieurs années, le collège du Servois a pris une dimension européenne.  

Les 13 et 14 novembre 2018, le collège du Servois ouvre encore plus ses portes à l'international. 19 élèves néo-calédoniens et leurs professeurs seront accueillis au sein de l'établissement isarien. Ils seront hébergés en famille d'accueil. 

    

Sur le même sujet

Histoires 14-18 : le wagon de l'armistice

Les + Lus