• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Clowns menaçants : ils ont fait leur retour à Boulogne-sur-mer

Image d'illustration.
Image d'illustration.

Des jeunes déguisés en clowns se sont montrés menaçants à la sortie d'un collège de Boulogne-sur-mer. 

Par @F3nord

Mardi après-midi, à la sortie du collège Langevin, un groupe de trois jeunes filles de onze ans est "menacé" par trois personnes déguisées en clowns dans le quartier de Beaurepaire. Les clowns, auraient selon les jeunes filles, exhibé des couteaux et proféré des insultes. Elles parviennent finalement à s'échapper mais se disent "choquées". Un des pères de famille affirme dans La Voix du Nord que « sa fille est choquée, terrorisée à l’idée de repasser par ce chemin pour aller à l’école ». Sur Facebook, un homme témoigne aussi et parle de "menaces avec un couteau de cuisine". 

Le quotidien régional affirme que deux plaintes ont été déposées au commissariat de Boulogne-sur-mer. Deux plaintes dont le commissariat dit ne pas avoir eu connaissance à cette heure (vendredi en début d'après-midi). Mais d'ores et déjà, le ton est sévère. "C'est possible que personnes aient déposé plainte dans notre bureau de Beaurepaire, indique-t-on au commissariat. Mais nous n'en avons pas eu connaissance. Si tel est le cas, nous retrouverons les auteurs de ces faits, ils seront placés en garde à vue et éventuellement poursuivis."

Une page Facebook

Quelques jours plus tôt, une page Facebook intitulée "Les clown (NDLR : sans "s") de Boulogne-sur-mer" avait été ouverte. Leurs administrateurs anonymes promettaient de semer la terreur dans Boulogne-sur-mer (humour ? Humour douteux ?) à quelques semaines de la fête d'Halloween. Le rapprochement avec les faits constatés près du collège Langevin est rapidement fait. 
 / ©
/ ©
Les auteurs de la page Facebook, âgés de 18 à 22 ans, revendiquent d'ailleurs leurs actes, sollicités par La Voix du Nord. Ils affirment avoir voulu "juste faire des blagues. On voulait faire peur aux enfants et ensuite aller les voir pour leur dire que ce n’était pas vrai. On voulait faire des caméras cachées avec des personnes, comme aux États-Unis " Ils ont finalement supprimé la page Facebook. 

Des clowns l'an dernier à la même époque

Cette affaire fait évidemment écho à ce qui s'est passé l'année dernière quasiment à la même époque. Le phénomène dit des clowns menaçants était apparu dans le Nord Pas-de-Calais. Il s'inspirait de vidéos-caméras cachés mettant en scène des faux clowns qui font peur à des inconnus. 
video clowns scart
Des jeunes déguisés en clown se sont "amusés" à faire peur à des enfants ou des jeunes, en pleine rue, à la sortie d'établissements scolaires notamment. Certains exhibaient une tronçonneuse, d'autres des armes blanches... Le tout mélangé à des rumeurs et des fausses infos largement diffusées sur les réseaux sociaux. Des plaintes sont parfois déposées. Le préfet appelle au calme et la police rappelle que ce genre de petit peut mal tourner.

Le 20 novembre 2014, Thomas, un "faux clown" de Douvrin, est condamné à 6 mois de prison avec sursis. Un journaliste qui a fait se déguiser un jeune en clown est rappelé à la loi par le procureur. Et les clowns disparaissent aussi vite qu'ils étaient venus. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC

Les + Lus