Des colis suspects à la centrale de Gravelines et sur le site du Tunnel sous la Manche

Publié le Mis à jour le
Écrit par EM/NJ

A priori les deux faits n'ont aucun lien. Mais ils ont tous les deux eu lieu ce mardi après-midi. 

Ce mardi après-midi, les pompiers du Nord et du Pas-de-Calais ont été appelés sur les sites de la centrale nucléaire de Gravelines et du Tunnel sous la Manche. En cause : des colis suspects. 

Deux de ces colis ont été détectés vers 14h dans des camions au niveau du terminal et non à l'intérieur du Tunnel sous la Manche. Les deux camions ont été contrôlés sur la zone d'embarquement. Eurotunnel n’a pas précisé la nature des produits, potentiellement dangereux, retrouvés. Les pompiers se sont rendus sur place et le trafic n’a pas été perturbé. Eurotunnel précise que les camions sont toujours "contrôlés 7 fois avant d’embarquer dans le tunnel".

Déminage

Dans la centrale de Gravelines, l'alerte a été déclenchée vers 16h. Un colis suspect non identifé a été retrouvé. La chargée de communication d'EDF s'est alors voulu rassurante : "C'est un colis suspect qui a été identifié et arrêté à l'entrée du site mais ça arrive régulièrement."  Après une intervention de plus de deux heures, les services de déminage ont pu ouvrir le colis dans lequel se trouvait seulement du simple matériel. 

Les pompiers du Nord, alertés un peu après 16 heures, avait sécurisé le périmètre et mis le personnel concerné en sécurité.