COP21 : deux Belges rejoignent Paris en canoë pour alerter sur le réchauffement climatique

La conférence sur le climat, la COP21 commence le 30 novembre et les initiatives citoyennes se multiplient. A Valenciennes, nos équipes ont rencontré deux Belges partis de Seneffe pour se rendre à Paris en canoë. Leur but ? Sensibiliser au réchauffement climatique et aux transports durables.

Après quelques heures de répit à Valenciennes, Henri Robert et Vincent Bouche s'apprêtent à reprendre leur route. Ces deux Belges ont posé 10 jours de congés pour se rendre à Paris pour la COP21… en canoë.  Un pari un peu fou mais avec un objectif : sensibiliser à la lutte contre le réchauffement climatique.

« Chacun dans la vie de tous les jours peut entreprendre des déplacements de façon plus écologique, remarque Henri Robert, limiter l’usage de la voiture, éviter les transports en commun ne pas forcément prendre l’avion pour partir en vacances. »

Intervenants : Henri Robert (Biologiste), Vincent Bouche (Entrepreneur)

Partis jeudi dernier de Belgique, ils ont pris beaucoup de retard. La météo et les vents leurs sont défavorables. Et puis, il y a les nombreux passages d'écluses qui ralentissent leur progression. Ils n'arriveront probablement jamais à temps. Mais l'essentiel est pour eux que le message passe. Malgré l'annulation de la grande marche parisienne, prévue dimanche.

« Il y avait plus de 9000 belges inscrits pour s’y rendre, ça va passer au second plan, regrette Vincent Bouche, c’est un peu dommage. On espère quand même que les hommes politiques prendront les décisions adéquates. »

Quoiqu'il arrive, ils pagaieront jusqu'à dimanche. Avec le sentiment d'avoir apporté leur petite pierre à l'édifice de la lutte contre les gaz à effet de serre et le réchauffement du climat.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité