COP26. A-t-on encore une chance de respecter l’Accord de Paris ?

Publié le
Écrit par François Gemenne avec Stéphane Mazzorato
La Tour Eiffel illuminée en vert, le 4 novembre 2016, pour célébrer la ratification de l'accord de Paris, à l'issue de la  COP21.
La Tour Eiffel illuminée en vert, le 4 novembre 2016, pour célébrer la ratification de l'accord de Paris, à l'issue de la COP21. © YOAN VALAT/EPA/Newscom/MaxPPP

Pour François Gemenne, du GIEC, il faut absolument revoir à la hausse les engagements nationaux et, surtout, agir maintenant et tenir les promesses, plutôt que de les enchaîner. Il est encore temps.

"Deux minutes pour le climat" : A-t-on encore une chance de respecter l’Accord de Paris ?

Une petite chance, mais une chance quand même ! L’Accord de Paris, signé en 2015, fixe un cadre général pour la coopération internationale sur le climat. Il prévoit que les différents gouvernements s’engagent à limiter la hausse de la température moyenne à 2°C d’ici 2100, par rapport à leur niveau avant la Révolution industrielle, et même 1,5°C si possible. 

Le problème, c’est qu’on n’est pas du tout sur cette trajectoire pour le moment : si tous les gouvernements respectaient leurs engagements, on serait quand même sur une trajectoire qui nous mènerait vers 2,7°C d’augmentation de la température en 2100. 

Cela veut dire, tout d’abord, que la somme des engagements nationaux ne correspond pas à l’objectif collectif, et donc il faut absolument revoir à la hausse ces engagements nationaux : c’est tout l’enjeu des COP, comme la COP26 de Glasgow

Et puis il faut aussi que les gouvernements respectent leurs engagements. Et pour le moment ces engagements ressemblent à des résolutions de Nouvel An : des choses qu’on promet dans l’instant, mais qu’on oublie dès le lendemain. 

C’est un peu comme si les promesses d’agir avaient remplacé l’action elle-même : comme on n’agit guère, on est obligé de promettre sans cesse davantage. Pourtant les scénarios du GIEC nous montrent qu’il est encore possible de respecter l’Accord de Paris. 

A condition de commencer tout de suite, et de tenir ses promesses.
 

A l’occasion de la COP26, le chercheur en géopolitique de l’environnement et des migrations François Gemenne répond à 10 questions sur le réchauffement climatique : "Deux minutes pour la planète", chaque jour, une vidéo en ligne et diffusée après les 19/20 de France 3 Nord Pas-de-Calais et Picardie.

#LesHautsEnVert
Dans le cadre de la COP26, France 3 Hauts-de-France lance l'opération #LesHautsEnVert du 1er au 14 novembre 2021. Vous retrouverez chaque jour nos reportages et articles en lien avec la protection de l'environnement sur notre site hdf.france3.fr.


Suivez également la COP26 en ligne avec les mots-dièse #COP26, #COP26Glasgow, #ClimateChange, #TogetherForOurPlanet
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.