Coronavirus : l'aéroport de Charleroi fermera mardi soir pour deux semaines

Publié le Mis à jour le
Écrit par AFP
© THIERRY ROGE / BELGA / AFP

L'aéroport de Charleroi en Belgique suspendra tout son trafic commercial mardi soir jusqu'au 5 avril, en raison des restrictions de déplacements et fermetures de frontières décidées en Europe en lien avec la crise du coronavirus, a-t-il annoncé ce vendredi.
 

"Depuis fin février, le nombre de "No Shows", autrement dit les passagers ne se présentant pas à l'embarquement, n'a cessé d'augmenter. D'une moyenne initiale de 20%, le pourcentage d'absents est monté aujourd'hui à près de 90%", a expliqué la plateforme dans un communiqué.

Avec un trafic de 8,2 millions de passagers par an, Brussels South Charleroi Airport (BSCA) est le deuxième aéroport le plus fréquenté de Belgique après celui de Bruxelles-Zaventem, exploité par Brussels Airport. Principalement axé sur la desserte de l'Europe et du bassin méditerranéen, il est notamment la première plateforme continentale de la compagnie irlandaise à bas coûts Ryanair.

Or Ryanair a annoncé mercredi la suspension à partir de mardi 24 mars de la quasi-totalité de ses vols en raison des restrictions de déplacements en Europe. "L'aéroport fermera l'accès de ses infrastructures aux passagers et aux compagnies aériennes à partir du mardi 24 mars 2020 (23h59) et ce, jusqu'au 5 avril 2020, avec la possibilité d'extension de la mesure au-delà de cette période en fonction de l'évolution de la situation", précise le communiqué de BSCA.
 
"Cette fermeture ne s'applique néanmoins pas complètement aux vols de maintenance, d'Etat et sanitaires", est-il souligné. De nombreuses compagnies aériennes opérant à Charleroi et à Bruxelles-Zaventem ont déjà suspendu leur activité à cause de la pandémie.

 A Zaventem, selon des chiffres de Brussels Airport, seul un tiers des 533 vols prévus initialement a été assuré jeudi et des mesures de chômage économique temporaires seront mises en place dès lundi.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.