Coronavirus : aux Pays-Bas, le ministre des Soins médicaux démissionne... “épuisé”

Le ministre néerlandais des Soins médicaux, Bruno Bruins, a fait un malaise mercredi au Parlement. / © Phil NIJHUIS / ANP / AFP
Le ministre néerlandais des Soins médicaux, Bruno Bruins, a fait un malaise mercredi au Parlement. / © Phil NIJHUIS / ANP / AFP

Le ministre néerlandais des Soins médicaux Bruno Bruins a démissionné jeudi après s'être évanoui la veille lors d'un débat au Parlement sur l'épidémie du nouveau coronavirus, un malaise dû selon lui à un "épuisement".

Par YF avec AFP

"Le roi a accordé cette démission de la manière la plus honorable, sur recommandation du Premier ministre, avec gratitude pour les nombreux et importants services rendus" par M. Bruins, a annoncé dans un communiqué le palais royal.   

Bruno Bruins, dont le portefeuille comprend notamment la gestion de la pandémie de Covid-19, s'est brièvement évanoui mercredi soir alors qu'il s'exprimait à ce sujet devant la Chambre basse du Parlement.
 

Il avait alors expliqué sur Twitter souffrir d'"épuisement" en raison de "semaines intensives", affirmant toutefois qu'il se sentait mieux et retournerait travailler.
 

Le Premier ministre Mark Rutte a indiqué favoriser le développement d'une immunité collective aux Pays-Bas, excluant un confinement total de la population.
 

Son gouvernement a ordonné la fermeture des écoles, bars et restaurants afin de contrôler la progression du coronavirus. Selon le dernier comptage des autorités, 2.460 cas de contamination au Covid-19 ont été détectés aux Pays-Bas, dont 76 décès.

M. Rutte s'est rendu jeudi matin dans un supermarché de La Haye afin d'assurer ses concitoyens qu'il n'y aurait pas de pénurie d'un produit devenu source de convoitises : le papier toilette. "Nous en avons assez (...) Nous pouvons tous faire caca pendant dix ans", a-t-il déclaré avec un sourire.
 

Sur le même sujet

Les + Lus