Coronavirus : en Belgique, les amendes pour ceux qui ne respectent pas le confinement sont plus élevées qu'en France

Jusqu'à 500 € d'amende en Belgique pour ceux qui ne respectent pas le confinement. Mais il est moins strict qu'en France.
La police belge veille au respect du confinement
La police belge veille au respect du confinement © JOHN THYS / AFP
135€ en France. Jusqu'à 500€ en Belgique. Chez nos voisins, le non-respect du confinement total est lourdement sanctionné. Ces mesures ont été mises en oeuvre ce mercredi midi et jusqu'au 5 avril prochain en Belgique.

"Toute personne ne respectant pas l'interdiction de rassemblement sera immédiatement sanctionnée, conformément à l'art. 187 de la loi du 15 mai 2007 relative à la sécurité civile (emprisonnement de huit jours à trois mois et amende effective de €208 à €4000, ou d'une de ces peines seulement)", explique la police fédérale dans un communiqué

Ceux qui se déplacent à trois en rue risquent une amende immédiate de 500 euros”, a précisé Nicholas Paelinck, président de la commission des polices locales.  “Je lance donc un appel à tous les citoyens: n’allez pas flâner en petits groupes sur la plage, car on vous verbalisera aussitôt. Idem pour les cyclotouristes. Nous les forcerons à se ranger sur le côté et après vérification des pièces d’identité, ils recevront également tous un procès-verbal”. 
   

Des règles différentes de celles qui sont en application en France


En Belgique, les restrictions et les règles ne sont pas tout à fait les mêmes qu'en France. Voici ce que les autorités autorisent : 
Chez nos voisins, les autorités insistent sur la notion de regroupement. Cela s'applique à tout groupe de plus de deux personnes, à l'exception des familles. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société belgique international