Coronavirus - Belgique : Julia, guérie du Covid-19, sort de l'hôpital 4 jours après avoir eu 100 ans

Une image positive au milieu de la crise du coronavirus qui touche particulièrement la Belgique.

Julia a gardé le contact avec sa famille via une tablette numérique
Julia a gardé le contact avec sa famille via une tablette numérique © CHBA
En Belgique, pays le plus touché en Europe par le coronavirus Covid-19 (proportionnellement à sa population), c'est un eimage qui redonne un peu le sourire. Julia, 100 ans, a guéri de la maladie et est sortie de l'hôpital ce mercredi, sous les applaudissements des soignants. 

De quoi lui donner les honneurs de la RTBF et de RTL, les deux principales chaines d'information chez nos voisins. Elle est même appelée "La centenaire miraculée". Elle a regagné sa maison de repos en ambulance ce mercredi, après avoir été filmée et photographiée par la presse belge.
 
Seraing - une centenaire guérie


Cette patiente originaire de Liège (Wallonie-Belgique) avait été admise dans un hôpital de Seraing le 10 avril. Elle souffrait notamment d’une infection respiratoire liée au Covid-19 mais aussi d'une altération de son état général : “Nous lui avons administré des soins classiques en salle banalisée, elle n’a donc pas été ventilée. Mme Dewilde a reçu un traitement d’oxygène et des antibiotiques parce qu’elle présentait les traces d’une infection bactérienne. Elle a également été réhydratée grâce aux perfusions”, a expliqué la docteure Anne Coenen, cheffe du service de gériatrie.
 
Un dessin envoyé par la famille de Julia
Un dessin envoyé par la famille de Julia © CHBA

 

Une bouffée d'espoir


Combativité, soutien fort de sa famille : l'état de la patiente a évolué favorbalement. "Il faut dire qu’elle a toujours gardé espoir et elle a réussi à faire abstraction de cette ambiance hospitalière parfois anxiogène”, poursuit la gériatre.

“Cette patiente est une bouffée d’espoir, à la fois pour nos équipes, tout le personnel soignant mais aussi les personnes âgées qui paient un lourd tribut dans cette pandémie. Le coronavirus n’est pas une fatalité. Il y a des gens de 100 ans qui y survivent...”, a conclu Nicolas Petterle, porte-parole de l’établissement.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société belgique international
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter