Coronavirus : cinq initiatives solidaires pour trouver de l'aide ou en donner grâce aux réseaux sociaux

Face à l’épidémie de Covid-19, les élans de solidarité fleurissent sur la toile. Logement d'urgence, soutien psychologique, recherche de bénévoles, alimentation, une chaîne de solidarité s'est mise en place en Nord-Pas-de-Calais, pour trouver de l'aide mais aussi pour en donner.
 

La page d'accueil du groupe Facebook "Réseau d'entraide Covid-19 Lille"
La page d'accueil du groupe Facebook "Réseau d'entraide Covid-19 Lille" © FRANCE 3
Depuis quelques jours, les initiatives d'entraide font leur apparition un peu partout dans les Hauts-de-France. Des groupes sur les réseaux sociaux permettent de surmonter la crise en proposant différents services, que ce soit pour les personnels soignants, en première ligne dans la lutte contre le virus mais aussi pour toutes les personnes qui se retrouvent isolées ou dans la détresse. 


Hébergements, transports ou repas gratuits pour les soignants


Tous les personnels soignants n’habitent pas forcément près de leur lieu de travail. Depuis plusieurs jours, des particuliers de toute la région, proposent des studios, des appartements vides pour loger gratuitement ceux qui pourraient en avoir besoin. Mettre en relation les infirmiers, les sapeurs-pompiers, les médecins avec les généreux propriétaires dans les Hauts-de-France, c'est l'objectif de la page Facebook, COVID-19 Hébergements gratuits pour les soignants - Hauts de France.

D'autres offres de mise à disposition de logements vacants et gratuits sur la métropole lilloise, plus précisément, sont également disponibles sur le groupe facebook ENTRAIDE COVID-19 LILLE.
 
Rapid Pare-Brise lille y relaye sa mise à disposition gratuitement de 40 véhicules de prêt à tout membre du corps médical qui en aurait besoin : médecin, infirmier, infirmière, aide-soignant.e afin qu'ils puissent se rendre facilement sur leur lieu de travail, sans pénaliser sa famille. L’offre s'étend de Cambrai, Saint-Omer, Bruay, Liévin, Lomme, Maubeuge, Dunkerque, Boulogne-sur-Mer, Villeneuve d'Ascq, Marquette-lez-Lille, Prouvy, Arras, Lens et jusqu'à Calais.
  
Des offres de repas gratuits aux soignants se succèdent sur le groupe facebook ENTRAIDE COVID-19 LILLE et depuis le week-end dernier, la page facebook "Prête ton assiette" à vu le jour, ou comment offrir un bon petit plat maison à ceux qui n'ont plus guère le temps de cuisiner ...
 


"Aide" ou "Besoin", annoncez la couleur


Créé il y a tout juste une semaine, le groupe ENTRAIDE COVID-19 LILLE regroupe aujourd’hui pas loin de 2 000 membres. Hugo Thomas, 26 ans, en est à l’initiative. Orthophoniste dans une structure lilloise, fermée jusqu’à nouvel ordre en raison de l’épidémie, il gère la page facebook :  "L’idée c’est de mettre en relation ceux qui ont besoin d’une aide et ceux qui peuvent y répondre, ou alors orienter vers des associations ou services qui le peuvent. Bref, de créer un réseau d’entraide".
 
Dans de nombreuses villes, des initiatives semblables ont vu le jour, mais ici, Hugo veille à ce que le groupe ne vire pas au partage d’informations diverses et reste centré sur son objectif : il invite chacun à annoncer la couleur en début de son post, AIDE ou BESOIN.
 

Des personnes demandent une aide alimentaire, d’autres proposent leurs services pour quelques courses, de la cuisine, coudre des masques ou promener un animal de compagnie. Tout en veillant à respecter les gestes barrières et les consignes de sécurité pour que ces élans de générosité ne se transforment pas en facteurs aggravants de la propagation du virus.
 

Des thérapeutes à votre écoute

 
Un réseau de thérapeutes rattachés à l’Ecole Européenne des Philosophies et Psychothérapie Appliquées - EEPA - propose une écoute bénévole gratuite pour ceux qui vivent difficilement ce confinement. Répartis dans plusieurs villes de France, dont Lille, et à Bruxelles, ils sont entre 30 et 40 à se tenir à disposition de ceux qui éprouveraient le besoin de confier à une oreille professionnelle et bienveillante leurs angoisses. Une dizaine de thérapeutes sont mobilisés à Lille, pour tous ceux que l’isolement ou au contraire la promiscuité angoissent.

 
 
"On se doit de répondre très vite aux demandes qui nous sont faites, en moins de 24 heures, car la période est très anxiogène" assure Nicole Aknin, directrice de l’EEPA, qui précise qu'une même personne peut solliciter cette aide plusieurs fois, "autant que de besoin". Pour bénéficier de ce soutien, il suffit d’écrire un mail à contact@eepa-eu.com. 
 

Des colis ou une écoute avec les associations caritatives


Comme toutes les associations habituellement solidaires, la Croix Rouge Française est plus que jamais mobilisée. L’organisation caritative a mis en place un numéro d’appel national qui centralise puis répartit les demandes, le 09 70 28 30 00

 

La Croix-Rouge propose de réaliser des livraisons de denrées à domicile, mais aussi un service d’écoute, pour ceux qui en éprouveraient le besoin. "Depuis ce week-end, et la mise en place de la chaîne logistique, nous avons déjà pu assurer la livraison d’une trentaine de colis sur le département du Nord", précise Ismaël Berkoun, président de l’unité locale de Lille.

Les bénéficiaires sont soit en situation de précarité, soit isolés, notamment des personnes âgées : "Ce sont parfois des personnes qui n’ont plus eu de discussion depuis plusieurs jours, elles n’ont plus de visite de leurs proches ou leur aide à domicile. La livraison d’un colis permet d’assurer un lien humain, même s’il ne dure que 5 minutes". Le montant du panier tourne autour de 5 euros, il est gratuit pour les personnes en situation de précarité.

L'activité des Restos du coeur continue de fonctionner avec une adaptation spécifiques pour chaque antenne. Sur la Côte d'opale, au Touquet, il n'est plus question d'accueillir réguliérement les bénéficiaires mais une distribution exceptionnelle est mise en place, pour venir retirer des paniers. Renseignements au 03 21 89 68 03.


Devenir bénévole, c'est l'occasion


Toute solidarité repose sur un réseau de bénévoles, et pour faire face à cette situation exceptionnelle, les besoins de renforts augmentent.  Pour continuer les missions d’aide auprès des personnes les plus démunies, vous pouvez consulter les annonces. Vous verrez ainsi les besoins près de chez vous, pour le Secours populaire ou les Restos du coeur.

  
Face à l’épidémie de Covid-19, le Gouvernement appelle à la mobilisation générale des solidarités. Il a réactivé son  site "réserve civique" pour tous ceux qui voudraient proposer leurs services. Les offres sont ensuite dispatchées vers les organisations qui en ont besoin : #jeveuxaider. 
 

On peut aussi proposer ses services via le site de la maison des associations à Lille.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
logement société santé