Coronavirus : dans le Dunkerquois, un appel lancé pour offrir un masque à 200 000 habitants

Publié le Mis à jour le

Patrice Vergriete, maire de Dunkerque et président de la Communauté urbaine de Dunkerque, a annoncé cet objectif ce mardi après-midi. 

Patrice Vergriete, maire de Dunkerque et président de la CUD, l'a annoncé ce mardi après-midi à la presse. Il souhaite que tous les habitants du Dunkerquois reçoivent un masque en tissu.

"On arrive dans une nouvelle phase, trois semaines après le confinement. La communauté urbaine et la ville de Dunkerque veulent poursuivre l'objectif de donner à chaque habitant de l'agglomération un masque ne tissu lavable et réutilisable", a expliqué Patrice Vergriete.

Il a expliqué le pourquoi de cette démarche : "L'objectif est de limiter la propagation du virus et préparer au déconfinement. Ce type de masque ne protège pas obligatoirement celui qui les porte. Il ne s'agit donc pas pour, en donnant un masque, de dire "Tout va bien , tout est parfait, vous êtes protégés". Ces masques n'exonèrent pas les gestes barrière. Mais ce type de masque permet d'éviter à ceux qui n'ont aucun symptôme mais qui sont malades de communiquer la maladie. Avec un masque en tissu, la diffusion des postillons est beaucoup plus faible. Il ne faut pas pour autant que les gens se croient protégés. Ce serait pire que mieux. Mais on veut limiter la propagation du virus." 
 
Coronavirus : dans le Dunkerquois, un appel lancé pour donner un masque à 200 000 habitants


Masque obligatoire ?


Mais avant de distribuer ces 200 000 masques, il faut les produire. Et là, rien n'est sûr, le défi est immense. La collectivité n'en possède pas mais estime possible de les produire localement avec des professionnels et des particuliers : "Nous lançons un appel à la solidarité dans deux directions : vers les entreprises locales (par exemple Cabanon va jouer le jeu et produire des masques) et vers les bénévoles, à tous ceux qui ont des élastiques, du tissu, du temps, du matériel chez eux. Des indications techniques (gabarit) leur seront fournis."  Un numéro centralisant les bonnes volontés est communiqué : 03 28 59 12 34
 

Si les 200 000 masques sont réellement produits et offerts, le port de ces masques pourrait devenir obligatoire. Ce ne sera pas avant 3 ou 4 semaines car la production risque d'être insuffisante (5000 masques par jour grand maximum). La distribution, si la mobilisation est forte, pourrait commencer dès la semaine prochaine.

 
Le coronavirus dans le Dunkerquois
Patrice Vergriete a donné quelques chiffres sur l'épidémie dans le Dunkerquois : 
-135 personnes déclarées positives au Covid-19 depuis le début
-15 décès
-70 personnes toujours hospitalisées actuellement, 19 en réanimation
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité