Coronavirus : Emmanuel Macron annonce la fermeture des frontières de l'espace Schengen

Emmanuel Macron, ce lundi soir / © Ludovic Marin / AFP
Emmanuel Macron, ce lundi soir / © Ludovic Marin / AFP

Les échanges avec le Royaume-Uni vont être suspendus pendant 30 jours. Avec de fortes conséquences donc pour les Hauts-de-France.

Par EM

"Faisons preuve d'esprit solidaire et de sens des reponsabilités (...) Nous sommes en guerre". Dans une allocution depuis l'Elysée, Emmanuel Macron a annoncé le renforcement des mesures de confinement. Seuls les trajets nécessaires pour aller faire les courses, se soigner ou travailler quand le télétravail sont désormais autorisés. "Dès demain midi et pour 15 jours au moins, nos déplacements seront très fortement réduits", a-t-il annoncé.
 
 

La frontière avec le Royaume-Uni fermée ?


"Toute infraction à ses règles sera sanctionné", a déclaré le président de la République. "Je vous demande de rester chez vous". Dans ce cadre, il a annoncé la fermeture, dès mardi midi, de certaines frontières : "Les frontières de l'espace Schengen seront fermées pendant 30 jours", a-t-il annoncé précisant qu'il s'agit des frontières extérieures et non entre les pays européens.

Dans les Hauts-de-France, le Royaume-Uni semble a priori concerné mais pas la Belgique. "Une décision commune, prise ce matin entre Européens. Concrètement, tous les voyages entre les pays non-Européens et l'UE seront suspendus pendant 30 jours".
 

Les Français (environ 350 000) vivant au Royaume-Uni auraient tout de même quelques jours pour rentrer en France s'ils le souhaitent. Ils doivent se rapprocher des ambassades ou consulats pour être rapatriés "en bon ordre". Cela signifie-t-il concrètement que tout le trafic transmanche (tunnel, ferries) et les avions pourraient s'arrêter pendant un mois ? Le transport des marchandises sera-t-il épargné ? Les modalités exactes de cette fermeture restent à préciser. Probablement dans les prochaines heures.
 

Ce lundi soir, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a d'ores-et-déjà déclaré que, malgré la sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne, les Britanniques seraient encore autorisés à circuler dans l'espace Schengen, dans "la période de transition", au même titre que les autres ressortissants de l'UE.


 

Sur le même sujet

Les + Lus