Coronavirus : des pharmaciens arnaqués en pensant commander du gel et des masques auprès d'un groupe pharmaceutique

Le ou les malfaiteurs ont usurpé le nom d'un groupe français connu.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © FREDERIK GILTAY / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
Un pharmacien du Cambrésis a perdu près de 500 euros après avoir passé commande auprès de quelqu'un qui se faisait passer pour le groupe pharmaceutique français Delpharm.

Le commerçant avait reçu dans son enseigne "un message proposant la vente de masques et de gel hydroalcoolique, avec une livraison garantie sous quatre jours", indique-t-on à la gendarmerie.

 

Plainte pour "usurpation d'identité"


"Il a passé commande de 129 masques et 136 tubes de gel hydroalcoolique pour une somme de 1000 euros, en versant un accompte de 50%". Mais après quatre jour, ne voyant pas arriver sa commande, le pharmacien a appelé l'entreprise Delpharm, qui "lui a dit qu'il avait dû se faire arnaquer", car elle n'avait reçu aucune commande de ce type.

L'entreprise, basée près de Paris et qui emploie près de 5000 personnes, a déposé plainte pour usurpation d'identité car le cas du pharmacien nordiste n'est pas isolé, et que d'autres enseignes ont également été arnaquées.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société