Coronavirus - Quels professionnels de santé ont droit à des masques FFP2 ? A combien ont-ils droit ?

Depuis le début du confinement, l'Etat distribue des masques FFP2 aux professionnels de santé via les pharmaciens. Chaque semaine, ils reçoivent une dotation dont ils dispatchent ensuite un nombre précis entre médecins, dentistes ou infirmiers.ères libéraux.ales. Qui ? Combien ? On fait le point.

Chaque semaine, les professionnels de santé ont le droit à un nombre précis de masques FFP2 distribués par l'Etat via les pharmacies.
Chaque semaine, les professionnels de santé ont le droit à un nombre précis de masques FFP2 distribués par l'Etat via les pharmacies. © FTV
Depuis le début de l'épidémie de coronavirus, les pharamciens distribuent aux professionnels de santé des masques FFP2 venant des services de l'Etat. Une situation qui n'a pas été sans provoquer des situations difficiles, notamment avec les clients : beaucoup ne comprenaient pas pourquoi leur pharmacien ne leur donnait pas ou ne leur vendait pas de masque FFP2. Tout simplement parce que les seuls masques dont les officines disposaient à l'époque venaient de l'Etat.
 
S'ils voulaient en vendre, charge à eux d'en trouver sur un marché largement en rupture de stock. 
 

100 millions de masques chaque semaine

À date irrégulière, ils reçoivent ces protections de la part du ministère qu'ils ne sont en droit de distribuer qu'aux professionnels de santé de leur secteur : médecins de ville, infirmiers, infirmières, sages-femmes... Chaque profession a droit à un nombre précis de masques. Ce nombre est calculé en fonction du chiffre d'affaire de l'officine.

La liste des professionnels de santé libéraux destinataires de masques FFP2 a longtemps été restreinte. Au fur et à mesure, des secteurs d'activité ont été ajoutés comme les auxiliaires de vie pour les personnes âgées par exemple. 

Avec le déconfinement, la Direction générale de la santé (DGS) a décidé d'augmenter le nombre de professions qui aura droit à un masque FFP2 et le nombre de masques pour chacun. L'objectif est de distribuer "100 millions de masques sanitaires hebdomadaires", indique le dernier mail envoyé aux pharmaciens de la France par la DGS en date du 7 mai, "avec une adaptation chaque semaine en fonction de la réalité des approvisionnements". Le nombre de masques par professionnel de santé est pour certains plus important. "En outre, dorénavant, les malades, les personnes contacts et les personnes à très haut risque médical (par exemple personnes immunodéprimées sévères) bénéficient eux aussi de ces dotations" précise la DGS. Qui ? Combien ? On fait le point :


Des masques sur prescription pour certains patients

En plus de leur dotation, les médecins auront droit à une boite de 50 masques chirurgicaux par semaine pour les patients auxquels ils prescrivent un test de dépistage du coronavirus / Covid-19.

Une liste qui a cependant été adaptée pour la période du 11 au 24 mai : les approvisionnements étant en tension lors de ces deux semaines, la DGS demande aux pharmaciens de distribuer les masques FFP2 en priorité :La dotation de l'Etat distribuée par les pharmaciens s'adressent également aux non professionnels de santé dans des cas bien précis et sur prescription médicale ou sur autorisation de l’assurance-maladie : 
Si vous ne relevez d'aucun des cas, "la protection doit être assurée par un masque grand public", rappelle la Direction générale de la santé. Ou par un masque chirurgical que les pharmaciens peuvent également vendre, tout comme la grande distribution : 
 
Depuis fin avril, les pharmaciens vendaient essentiellement des masques en tissu.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter