Coronavirus : tabac, bières, chocolats... à la frontière belge, les commerces sont à l'arrêt

Le Mont Noir ce samedi 21 mars. / © M.Schelcher
Le Mont Noir ce samedi 21 mars. / © M.Schelcher

Finies les courses en Belgique. Depuis ce vendredi, les autorités belges ont décidé d'interdire sur leur territoire toute entrée "non essentielle", en plus des mesures de confinement de leur population. C'est donc le retour provisoire des frontières.

Par HT Avec Myriam Schelcher

Aller faire ses courses en Belgique le samedi, "un sport régional" désormais interdit. Seuls les déplacements strictement essentiels sont autorisés depuis la France.  Comme pour cette transfrontalière, "j'habite juste là ... côté belge" mais "je travaille en France", explique une automobiliste au policier en train de le contrôler.
Les Français ne peuvent plus faire leurs courses en Belgique
Reportage Myriam Schelcher / Bertrand Théry

Habituellement, l'artère commerçante de la commune du Bizet est noire de monde. En Belgique, cafés restaurants sont fermés depuis samedi dernier. Depuis mercredi, même les tabacs ont dû baisser le rideau. Seuls les pharmacies et les commerces alimentaires sont autorisés. "On vit aussi principalement avec les clients français. On  a beaucoup de belges mais aussi beaucoup de clients français. Donc ça va être un peu difficile", s'inquiète une bouchère.

Autre lieu prisé des Français, le Mont Noir désert lui aussi ce samedi, et solidement gardé par les forces de l'ordre. Jusqu'au 5 avril au moins il faudra se passer de ravitaillement en bière et en tabac.

" J'avais regardé sur internet, pour ne pas tomber sur ce genre de situation c'était ouvert apparemment sur les sites. Je me suis fait avoir comme un débutant, c'est normal" raconte un des rares automobilistes.

En Belgique, les distances à respecter entre deux personnes sont d'1,50 mètres contre 1 mètre en France. Des règles encore plus drastiques donc de l'autre côté de la frontière.

 

Sur le même sujet

Les + Lus