Coupe de France : Aire-sur-la-Lys réalise un nouvel exploit et se qualifie pour les 32èmes de finale

Le petit poucet de la coupe de France continue sa folle épopée. Aire-sur-la-Lys, club de 7ème division, s'est qualifié pour les 32èmes de finale en battant l'AC Amiens aux tirs au but. 

Délivrance après la séance de tirs au but pour les jours d'Aire-sur-la-Lys
Délivrance après la séance de tirs au but pour les jours d'Aire-sur-la-Lys © OSA - Ch'tis Cabotins

"Aire-sur-la-Lys n'a pas de pétrole mais une équipe de football", chantent-ils en choeur à deux pas du clocher de leur village du Pas-de-Calais. 

Ce dimanche, l'O.S Aire-sur-la-Lys (R2) s'est imposé contre l'AC Amiens (N2), en coupe de France. Un succès qui qualifie le petit poucet de la compétition en 32èmes de finale. Les Airois joueront au tour prochain contre Beauvais, club de National 3. 

La pelle et la brouette avant les crampons

Deux divisions séparaient les deux clubs. Il y avait, sur le papier, un monde d'écart entre Aire-sur-la-Lys et l'AC Amiens, le deuxième club de la ville. Mais voilà, la coupe de France est une compétition à part.  

Parlons du terrain d'abord, qui a souffert du froid ces derniers jours. Le carré vert était, à quelques heures de la rencontre, bien abîmé. Il y avait des trous partout, que les joueurs ont bouché eux-mêmes.

Avant de chausser les crampons, les Rouges ont empoigné les pelles et les brouettes. Le football amateur dans toute sa splendeur. 

La délivrance aux tirs au but

Puis, les joueurs sont entrés sur le terrain, déterminés. L'O.SA. a tenu le match nul et le score vierge durant toute la rencontre à force d'abnégation. Jusqu'à l'épreuve fatidique : les tirs au but.

Les tireurs ont réalisé un sans-faute et la séance a courronné Anthony Bodelle, le portier airois, auteur d'arrêts décisifs.

À l'issue de la rencontre, le gardien savourait "la magie de la coupe avec un groupe de fou. On est prêts pour le prochain tour", glissait-il aux commentateurs de ce match qui a été diffusé en live sur Facebook.

Le club s'était en effet associé aux Ch'tis Cabotins, une troupe de théâtre reconvertie depuis quelques jours dans la retransmission d'événements sportifs, pour diffuser la rencontre sur les réseaux sociaux. 

Les joueurs n'étaient pas seuls

Les Airois ont donc écrit une nouvelle page de l'histoire de leur club à huis-clos mais pas tout à fait sans leur public.

S'accomodant tant bien que mal avec les restrictions sanitaires, un "kop" improvisé s'est formé de l'autre côté des grilles.

Ce dimanche à Aire-sur-la-Lys, on a sorti les escabeaux et les chaises pliantes pour emplir les mémoires de souvenirs rares. Le football amateur est en effet à l'arrêt, seule la coupe de France est autorisée à se tenir cette année.

Les joueurs sont soumis à un protocole sanitaire strict : ils sont testés deux fois avant chaque rencontre. Trois jours avant via un test PCR et le jour du match par un test antigénique. Seules les personnes accréditées peuvent assister à la rencontre et les matchs sont organisés en début d'après-midi, de manière à respecter le couvre-feu. 

Prochain défi contre Beauvais la semaine prochaine

C'est vers ces supporters que les joueurs se sont rués au coup de sifflet final, dans un moment de communion précieux avec le public. Et ce n'est peut-être pas fini. L'épopée continue pour l'O.S.A. Au tour précédent, le club avait éliminé l'équipe de Chantilly, elle aussi bien mieux classée. 

Et voilà que se dressent les 32 èmes de finale et un nouvel adversaire : Beauvais. Le match aura lieu le week-end prochain, le 20 ou le 21 février. 

Portrait des joueurs d'Aire-sur-la-Lys

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coupe de france football sport