Coupe de France/Football : Lens et Valenciennes éliminés en 16e de finale

Les clubs du Pas-de-Calais et du Nord se sont inclinés respectivement contre le Red Star (3-2) et Metz (4-0) en 16e de finale de la Coupe de France.

Le Red Star a éliminé Lens samedi 6 mars au stade Bauer, à Saint-Ouen.
Le Red Star a éliminé Lens samedi 6 mars au stade Bauer, à Saint-Ouen. © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Lens n'a pas su gérer le changement de statut. Les Sang et or, surprenants cinquième de Ligue 1 alors qu'ils viennent d'être promus, gèrent parfaitement leur statut de petit poucet dans le championnat national. Mais ce samedi 6 mars, alors qu'il fallait endosser le costume du favori face au Red Star, pensionnaire du National (troisième échelon du football français), en 16e de finale de Coupe de France, les Lensois ont craqué et se sont inclinés (3-2) au terme d'un match agréable à regarder.

Les buts de Medina (29e) et Doucouré (49e) avaient répondu à l'ouverture du score du Red Star, dans l'enceinte du stade Bauer, à Saint-Ouen (Ile-de-France). Mais les joueurs du Pas-de-Calais, qui avaient éliminé Nantes au tour précédent, ont craqué dans les dix dernières minutes. Une erreur du gardien Farinez, habituellement remplaçant, a permis au Red Star d'égaliser à la 83e minute. Finalement, Alan Dzabana, d'une belle frappe du gauche à la suite d'un centre en retrait, a achevé les espoirs des Lensois dans la compétition en inscrivant le troisième but de son équipe lors de la dernière minute du temps réglementaire. 

Franck Haise, l'entraîneur lensois estime que ses joueurs doivent "digérer cette élimination et se concentrer sur le championnat. On n'arrivait plus à tenir le ballon ou à se créer des occasions et des situations et l'adversaire l'a vu. Les joueurs n'ont pas snobé le match, ils ont fait les efforts mais ils n'ont pas su garder la mainmise sur le match". Quelles seront les conséquences de cette défaite sur leur forme en Ligue 1 ? Rendez-vous dimanche 14 mars lors de leur rencontre face à Metz.

Valenciennes balayé par Metz

Le club lorrain, lui, jouait son 16e de finale ce samedi contre Valenciennes. Les joueurs du VAFC, pas flamboyants en Ligue 2 (8e), n'ont pas été à la hauteur du défi qui s'offrait à eux en étant balayés (4-0) par de solides Messins, sixièmes de Ligue 1. Le match a commencé par un duel de pénalties, celui de Metz (7e) répondant 3 minutes plus tard à celui obtenu par Gaëtan Robail pour le VAFC (4e). Seul l'attaquant messin, Fabien Centonze, trouva l'ouverture, et sans doute que Baptiste Guillaume, son homologue valenciennois, regrettera longtemps d'avoir loupé sa tentative, étant donné la suite de la rencontre.

La suite c'est un nouveau pénalty, sifflé par l'arbitre de la rencontre, Stéphanie Frappart, en faveur des joueurs de Ligue 1, après un tacle mal maîtrisé d'Eric Vandenabeele. Un autre tireur s'élanca, Thierry Ambrose, pour le même résultat que le premier (2-0, 34e). Apathique, le VAFC encaissera un troisième but, à la 61e minute après une belle action collective puis un quatrième, sur une magnifique frappe de Pape Sarr (89e).

En attendant Lille qui joue dimanche 7 mars contre le GFC Ajaccio, l'honneur des clubs du Nord Pas-de-Calais fut défendu par Boulogne, qui a tenu son rang face à l'AS Beauvais, vendredi 5 mars (2-0). 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport rc lens vafc coupe de france