Covid-19 : L’ARS des Hauts-de-France demande aux hôpitaux de la région d’ouvrir 100 nouveaux lits de réanimation

L'Agence régionale de santé des Hauts-de-France a demandé l'ouverture de 100 nouveaux lits de réanimation, mais égalerment les déprogrammations et reprogrammations d'interventions médicales. 

Certains étudiants sont inquiets que leur réquisition se fasse au détriment de leur formation initiale.
Certains étudiants sont inquiets que leur réquisition se fasse au détriment de leur formation initiale. © IP3 PRESS/MAXPPP
Les hôpitaux font actuellement face à la seconde vague d'épidémie du Covid-19. Après l'ouverture de 96 lits la semaine dernière, l'Agence régionale de santé (ARS) des Hauts-de-France a appelé dans un communiqué à la libération de 100 nouveaux lits de réanimation, soit près de 200 lits pour les patients atteints du Covid. 

Elle a également demandé à 89 hôpitaux du Nord et du Pas-de-Calais d'activer leur plan blanc. Le centre hospitalier de Valenciennes a d'ores et déjà activé le sien ce mardi 27 octobre, où le nombre de patients atteints du Covid a doublé en l'espace d'une semaine. 

Un Plan blanc pour prendre des mesures adaptées

Le Plan blanc permet aux hôpitaux de prendre "les mesures de gestion adaptées, notamment d'engager plus massivement des déprogrammations". Ils pourront également réquisitionner et réaffecter le personnel en fonction des besoins. Les opérations qui ne seront pas jugées nécessaires seront reportées ultérieurement. 

Cette décision fait suite à l'augmentation du taux d'incidence dans la région. On comptait 472,6 cas pour 100 000 habitants au 23 octobre, contre 332,3 le 16. Le département du Nord est le plus touché des Hauts-de-France, avec 685,2 cas pour 100 000 habitants. 

Pour rappel, l'ARS des Hauts-de-France avait aussi demandé aux hôpitaux de la Métropole européenne de Lille d'activer le plan blanc. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société région hauts-de-france politique fusion des régions réforme territoriale