Covid-19 : la vaccination des enfants dans les Hauts-de-France impose une organisation bien particulière

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marion David
Vacciner un enfant prend beaucoup plus de temps que de faire l'injection à un adulte.
Vacciner un enfant prend beaucoup plus de temps que de faire l'injection à un adulte. © Robert Michael/dpa/picture-alliance/Newscom/MaxPPP

Pour les adultes, le chemin de vaccination est maintenant tout à fait rodé. En revanche, celle des enfants est plus longue et compliquée… Cela pousse certains centres, comme celui de Liévin, à dédier certains jours à l’injection aux enfants.

Ce dimanche matin à Liévin, Sarah, 11 ans, a été très courageuse : "Ça a été, j’avais peur, mais finalement ça ne fait pas super mal." Elle vient de recevoir sa deuxième dose du vaccin contre le Covid-19. Depuis le 2 janvier, à la Salle Régnier, le dimanche c’est le jour des enfants.

Géré par la CPTS (communauté professionnelle territoriale de santé), le centre de vaccination a ouvert six lignes pédiatriques pour vacciner les 5-11 ans contre la Covid-19. La vaccination de cette tranche d'âge est autorisée depuis le 22 décembre. 

La semaine dernière, près de 250 enfants ont eu leur injection dans ce centre. "Pour l’instant, toutes les plages horaires proposées ont été prises dimanche dernier et ce dimanche", indique Tayssir Elmasri, médecin référent de ce centre de vaccination. "Nous envisageons par la suite de réserver aussi le samedi après-midi aux enfants."

Cette organisation qui limite les dimanches à la vaccination pédiatrique devrait au moins durer jusqu’à fin février. D’autant que de nombreux enfants n’en sont qu’à leur première dose.

Un processus très différent

À Liévin, tout est fait pour rassurer les enfants, et cela passe aussi par le temps qui leur est accordé. Pour les mettre à l’aise, une série de détails est pensée. Par exemple ici des coloriages sont mis à disposition lors des quinze minutes réglementaires d’attente après l’injection. Une injection Pfizer qui, pour rappel, est moins dosée que celle des adultes. 

"Nous étions venues en avance, car il y a quand même du monde" raconte Julie, la maman de Sarah. "Et effectivement, il y a des efforts de faits, ils ont mis des petites décorations, l'accueil était très agréable. Ils ont pris le temps de lui demander son prénom, ce qu'elle faisait à l'école.

Accompagnés de leurs parents ils sont présentés à un médecin. Ce dernier doit effectuer un test sérologique TROD sur les enfants. Il leur prélève une goutte de sang au bout du doigt pour savoir s’ils ont déjà eu le Covid-19.

"À partir de là, deux options", explique Tayssir Elmasri. "Si le taux indique une infection récente, on ne les pique pas et on décale le rendez-vous." En revanche "si l’infection est plus ancienne, on vaccine et l’enfant n’aura qu’une seule dose."

 

CARTE. Où faire vacciner vos enfants dans les Hauts-de-France ? 

Dans la région Hauts-de-France, 24 centres de vaccination disposent de lignes pédiatriques pour vacciner les enfants contre la Covid-19. Attention, tous ne réservent pas un jour spécifique aux enfants, mais compte tenu du dosage différent et des créneaux plus long, les enfants sont toujours mis à part des adultes. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.