Covid-19 : le Nord passe en zone rouge

Publié le Mis à jour le

Le département du Nord est désormais placé en "zone de circulation active" du Covid-19.

Le décret officiel a été publié ce samedi. Le département du Nord a été placé en zone rouge. Il était jusque-là en orange. La circulation du virus n'est plus modérée mais active. Cela signifie que le taux d'incidence du Covid-19 est proche ou supérieur à 50 cas positifs pour 100 000 habitants. 

Selon les dernières données de Santé Publique France, ce taux d'incidence s'élevait à 57.9 cas pour 100 000 habitants le 2 septembre (semaine glissante) dans le Nord.
« Le passage des départements de la région en zone rouge est inéluctable, que ce soit lundi ou dans les jours suivants », avait annoncé le préfet Michel lalande vendredi. Le département du Pas-de-Calais reste en orange pour l'instant, mais le taux d'incidence se rapproche lui aussi des 50 cas pour 100 000 habitants.
Covid-19 : le Nord passe en "zone rouge", qu'est-ce que ça change ?

28 départements

Le classement en zone rouge permet aux préfets de mettre en place des mesures sanitaires supplémentaires, comme la limitation de circulation des personnes ou la fermeture de certains établissements. Il n’est également plus possible de déroger à l’interdiction des rassemblements de plus de 5 000 personnes.

La ville de Wattrelos a dû ainsi annoncer ce dimanche matin l'annulation de la fête des Berlouffes prévue le week-end prochain.
Autre conséquence possible : la Belgique risque d'interdire les « voyages touristiques ou non-essentiels » dans le Nord.

Désormais 28 départements français sont en zone rouge.

Dans les Hauts-de-France, l'augmentation des cas de Covid-19 n'a pas entraîné pour l'heure une augmentation significative des hospitalisations. Ce chiffre a même baissé la semaine dernière. Samedi, 418 patients étaient encore soignés après avoir contracté le coronavirus (un chiffre équivalent à la situation de mi-mars, au moment du confinement). 
35 d'entre eux étaient pris en charge dans un service de réanimation.

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité