Covid : +36% dans les Hauts-de-France, le nombre de nouveaux cas bondit en une semaine

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anas Daif .

Dans les Hauts-de-France, l'épidémie de Covid-19 repart progressivement à la hausse. Depuis quelques semaines, le nombre de cas (et de dépistages) augmentent, jusqu'à +36% cette semaine. Le taux d'incidence aussi. Point sur la situation.

Comme dans le reste du pays, le Covid se réinstalle progressivement dans la région des Hauts-de-France. Si les hospitalisations sont en baisse, notamment grâce à la campagne de vaccination, le taux d'incidence et le nombre de cas augmentent, de semaine en semaine. 

Une hausse de 36,4% de nouveaux cas en une semaine dans les Hauts-de-France

Durant la semaine du 6 au 12 juin, 16.337 nouveaux cas positifs ont été détectés, contre 11.977 une semaine plus tôt dans les Hauts-de-France. En cause, la fin des restrictions sanitaires : le port du masque n'est plus obligatoire, le pass vaccinal a été suspendu et tous les lieux publics ont retrouvé leur jauge d'avant pandémie. 

De l'autre côté, le nombre de tests effectués augmente aussi de semaine en semaine, ce qui expliquerait la détection de plus de cas positifs.

D'après les données de Covid Tracker, le taux d'incidence, quant à lui, continue d'augmenter dans les Hauts-de-France. Dans le Nord, celui-ci atteint 312 cas pour 100.000 habitants. Le chiffre monte à 315 dans l'Aisne, 326 dans la Somme, 332 dans le Pas-de-Calais et 396 dans l'Oise. À l'échelle nationale, il est actuellement de 399. 

L'hospitalisation en très légère baisse

Les hospitalisations, quant à elles, sont en légère baisse. On compte actuellement 1188 personnes hospitalisées dans la région, contre 1273 pendant la semaine du 6 au 12 juin. Soit une décrue de 6,6%. 

La campagne de vaccination et les doses de rappel peuvent expliquer en partie cette petite diminution des hospitalisations.

La tension hospitalière est de 11% dans l'Oise et monte à 19% dans le Nord, le Pas-de-Calais, et 21% dans l'Aisne et la Somme. Pour rappel, on considère que s'il est supérieur à 100%, les patients Covid occupent "plus de lits de réanimation qu'il n'y en avait avant la pandémie". 

Nous sommes encore loin de la situation de la fin d'année 2021, mais d'après les derniers chiffres, il semblerait qu'un rebond épidémique se profile avec les beaux jours. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité