Cyclisme : le Picard Arnaud Démare quitte le Giro d'Italie

Publié le Mis à jour le
Écrit par Cécilia Sanchez
Arnaud Démare victorieux alors qu'il passe la ligne d'arrivée et remporte la 107e édition de la course Milan-San Remo le 19 mars 2016 à San Remo (Italie).
Arnaud Démare victorieux alors qu'il passe la ligne d'arrivée et remporte la 107e édition de la course Milan-San Remo le 19 mars 2016 à San Remo (Italie). © MARCO BERTORELLO / AFP

"A bout de forces", le cycliste abandonne le Giro à la 14e étape. Malade depuis plusieurs jours, continuer n'était plus possible. 

Jusque-là, Arnaud Démare réalisait une très belle saison et avait même remporté la course Milan-San Remo en mars. Mais malade depuis trois jours, le cycliste "a été contraint de poser pied à terre" ce samedi 21 mai lors de la 14e étape du Giro d'Italia, annonce son équipe.

Il avait pris le départ ce matin, "malgré des problèmes gastriques qui empirent depuis trois jours", explique-t-il dans un communiqué. Avant de devoir renoncer, "à bout de forces". "Je pense avoir pris froid il y a trois jours, ça a été un peu mieux hier, mais la nuit dernière a été très difficile. En une journée, j'ai perdu deux kilos ! J'avais la volonté de poursuivre, mais ce n'était plus possible de continuer dans cet état", a-t-il expliqué.

"Je suis évidemment très déçu"

"Je suis évidemment très déçu, j'étais venu pour m'imposer sur des étapes et je ne suis pas passé loin notamment à deux reprises. J'avais également l'objectif de remporter le maillot rouge et j'ai fait tout ce que j'ai pu ces derniers jours pour aller grappiller des points, mais quand la santé n'y est plus... Dans le sport, on ne peut pas tout contrôler", a-t-il admis.

Pour la suite, Arnaud Démare va "s'appliquer à bien récupérer, à reprendre des forces. Je penserai au reste de la saison à tête reposée."

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.