Cet article date de plus de 3 ans

Un décret réaffirme l'utilité publique du Canal Seine-Nord

Gelé en juillet dernier, le projet a été relancé en octobre après qu'un "compromis" ait été annoncé entre l'Etat et les collectivités locales.
Une péniche sur le canal Pommerœul-Antoing, en Belgique (photo d'illustration).
Une péniche sur le canal Pommerœul-Antoing, en Belgique (photo d'illustration). © /MAXPPP
C'est un nouveau signe de relance. Un décret du 25 juillet 2018, paru au Journal officiel ce mardi, réaffirme le caractère d'utilité publique du projet de Canal Seine-Nord. Les travaux de réalisation de cet axe fluvial qui doit relier les bassins de la Seine et de l'Oise au réseau du nord avait déjà fait l'objet d'une telle déclaration en 2008. Le délai prévu pour effectuer des expropriations en marge des travaux est donc étendu jusqu'au 12 septembre 2027.
   
Cette démarche "confirme que [le Canal Seine-Nord] est un projet d’intérêt général et majeur pour la Région Hauts-de-France, la France et l’Europe !", a réagi sur Twitter le président de région Xavier Bertrand
 
Après une mise en "pause" du projet en juillet 2017, celui-ci avait été officiellement relancé en octobre. Le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin et la ministre des Transports, Elisabeth Borne avaient alors annoncé avoir trouvé un "compromis" sur le financement du chantier, estimé à 4,5 milliards d'euros. Le projet prend la forme d'un canal de 107 kilomètres entre Compiègne (Oise) et Aubencheul-au-Bac (Nord). 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
canal seine nord économie transports