• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Deux jeunes de 25 ans originaires de Méru jugés ce mardi à Amiens pour enlèvement et séquestration

© France 3 HDF
© France 3 HDF

Deux individus jugés devant le Tribunal d'Amiens aujourd'hui. Pour une affaire qui apparaît comme un règlement de compte. Un individu, connu pour trafic de drogue, avait été enlevé séquestré et violenté en janvier 2015. Une rançon avait même été demandée.

Par CV & ÉM

Deux cousins de 25 ans originaires de Méru étaient jugés par la Cour d'assises d'Amiens ce mardi. Ils étaient impliqués dans des faits d'enlèvement et de séquestration remontant à janvier 2015 à Amiens. La victime, Sofiane D. n'était pas présent à l'audience et n'a pas souhaité se porter partie civile. Il est connu à l'époque pour du trafic de drogue et pour avoir participé aux émeutes d'Amiens nord en 2013. Sa famille pense d'ailleurs que c'est en raison des révélations qu'il avait faites sur ces émeutes qu'il a été séquestré.

Quatre individus avaient participé à ce rapt suivi d'une demande de rançon de 50.000 euros adressée au père de la victime. Toutefois seules deux personnes étaient à la barre ce mardi et un seul mis en cause a été condamné à trois ans de prison. "Un jeune homme pratiquement pas connu des services de police et qui s'est retrouvé embarqué dans une entreprise qui le dépasse amplement. Je crois qu'aujourd'hui il a compris la gravité des faits pour lesquels il a été condamné", estime son avocat Maître Ghislain Faye qui parle d'une "peine sévère". L'homme condamné a déjà passé 24 mois en détention provisoire, il ne devrait pas retourner derrière les barreaux. Il a avoué les faits qui lui étaient reprochés et ne compte pas fair appel de cette décision.

Son cousin lui, a nié les faits qui lui étaient reprochés. Les juges ont décidé de le relaxer, estimant qu'il n'y avait pas assez d'élements incriminants à son encontre"Mon client a été enfermé pendant une année pour des crimes dont la Cour a estimé qu'il n'avait pas commis. Ça aurait pu être évité", a réagi son avocat Maître Guillaume Demarcq.
 
Deux jeunes de 25 ans jugés pour enlèvement et séquestration à Méru
Émilie Montcho, Jérôme Arrignon, Nicolas Duchet ;

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Je t'aime à l'européenne : la famille (épisode 4/5)

Les + Lus